Mort suspecte de Nasandratra : L’Armée malagasy apporte sa version

Face aux publications sur les réseaux sociaux impliquant l’Armée malagasy dans la mort suspecte d’un adolescent de 15 ans, appelé Nasandratra Valimbavaka Rambolamendrika, à Ivato le 6 juin 2021, l’Etat-major des Armées a apporté les explications suivantes. Les militaires de la Base aéronavale d’Ivato (Bani) n’ont fait que secourir la victime qui a été retrouvée agonisant dans la rue, ce jour-là vers 19h. Devant ces faits, les militaires l’ont amené d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Deux heures avant sa découverte dans la rue, cet adolescent et son ami avaient été appréhendés par le fokonolona pour avoir volé une bicyclette. Rués de coups par le fokonolona, ils se sont introduits dans l’enceinte de la Bani. Avisés de l’incident, les militaires les ont arrêtés pour les livrer au poste avancé de la gendarmerie de la localité. Il reste alors à savoir comment cet adolescent est arrivé à l’endroit où il a été trouvé par les militaires. Selon les explications de ces derniers, ils sont intervenus car porter secours à une personne en difficulté fait partie des missions des forces de l’ordre. Cela entre dans le cadre de l’action Civilo-Militaire. On attend alors la suite de cette affaire. La famille de la victime qui est venue récupérer le corps hier à la morgue à Ampefiloha, a affirmé souhaiter l’ouverture d’une enquête.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.