Corruption : Le commandant de la brigade de Sakaramy condamné à 6 ans de prison

Après sa comparution devant le tribunal d’Antsiranana, le commandant de la brigade de Sakaramy  dans le district Antsiranana-II, région DIANA a été condamné à 6 ans de prison ferme. Selon les principaux chefs d’accusation contre lui, il a été poursuivi pour abus d’autorité, corruption, et complicité pour mise en fourrière illégale. Le 13 novembre dernier, ce commandant et sa troupe ont fait la rencontre d’un homme qui détenait 17 têtes de zébus venant de la commune Mangaoko, district d’Antsiranana II. Les gendarmes n’ont pas hésité à vérifier les papiers de ces bovidés qui étaient tous en règle. Cependant, abusant de son autorité, le commandant a obligé l’homme à lui fournir une patente et un papier attestant son activité. Ce dernier lui a expliqué qu’il ne possédait aucun document de ce genre, étant donné qu’il est le propriétaire des bœufs et non pas un commerçant. Le commandant de brigade a alors décidé de mettre les zébus en fourrière et a réclamé 2 600 000 ariary à leur propriétaire contre la libération du bétail. Il a été convenu que le versement se tiendrait le 15 novembre dernier, mais la victime a déposé une requête auprès du BIANCO à Antsiranana. Après l’enquête menée par le BIANCO, le commandant de la gendarmerie a été appréhendé et pris en flagrant délit pour corruption et abus d’autorité. Les affaires mettant en cause des éléments de la gendarmerie nationale se multiplient depuis le début de l’année. Le SEG a évoqué plus de rigueur, malgré les bavures commises par certains éléments.

 Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire