Mai : Temps des fleurs ou temps des pleurs



Jacaranda

Que faut-il retenir de ce début du mois de Mai ? Mois interprété à tort ou à raison comme difficile pour tous les gouvernants. Quand on parle d’atavisme de ce mois, on pense au 13 mai, ici mais aussi ailleurs. En tout cas cette première semaine inaugure non pas le temps des fleurs mais plutôt des pleurs.

Après la série tragique d’accidents de la route avec son chapelet de victimes, la semaine a été marquée par le défilé pacifique de mécontentement suite à ces tragédies. Lesquelles ne sont que les résultantes d’une indiscipline généralisée. Manifestation autorisée, malgré les interdictions à caractère politique formulées, mais des morts d’enfants innocents ne peuvent être occultées. Répétons encore que ces meurtres involontaires ou non ne reflètent qu’une mauvaise gouvernance de la Cité.

Puis, il est à noter l’ouverture officielle de la session parlementaire, malgré la restauration de la Chambre Haute parmi les institutions, le scepticisme semble être de mise. Que peut attendre la population ? Un équilibre des pouvoirs ? Un « contre-pouvoir» de la chambre basse qui cumule tous les soupçons de magouille ? Espérons que les honorables qui composent le Sénat ne confortent pas l’image de parlementaires  « godillots » qui votent à tout va pour le maintien de l’exécutif.

Autre fait marquant de la semaine, celui de l’arrestation d’un assistant  parlementaire devenu « mule » pour transporter des stupéfiants à bord d’un véhicule muni de « concarde !!!» , enlevons le con et remplaçons le par cocarde, soit dit en passant. Un assistant qui se prend pour le vizir muni de cocarde devenu symbole de passe-droit à l’égal des plus hautes décorations d’un Etat bien nommé, on aura tout vu. Félicitations, tout de même aux gendarmes auteur de l’arrestation, le fait mérite d’être dit.

Le « Prison Break » de Tuléar, vu la vétusté des infrastructures pénitentiaires et les  problèmes soulevés  par le personnel de ces maisons centrales, il est surprenant qu’il n’y ait que maintenant des évasions massives, peut être que des détenus sont fatigués de payer des écolages et préfèrent faire la belle gratuitement.

Enfin, le bouleversement dans le commandement dans le corps militaire, comme toujours ceux qui sont écartés s’en offusquent, mais comment voulez vous ? La pyramide renversée de la structure de notre armée  exige que les commandements soient écourtés.

En Mai fais ce qu’il te plaît, dit-on. Ne nous plaignons pas, ce mois est criblé de jours fériés qui osent s’en plaindre ?

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Félicitations aux Gendarmes qui ont osé arrêter ces 4 véhicules contenant de la drogue, Par contre je plains votre promotion et avenir proches peut être aussi celui de vos supérieurs directes…Bravo pour votre geste , il fallait oser mais vous vous etes mis dans une belle merde

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.