Un discours qui a laissé tout le monde sur sa faim


Jacaranda

Tout le monde attendait cette grand-messe d’Iavoloha avec un certain intérêt. Mais finalement, cette cérémonie n’a réservé aucune surprise. Le président de la république et les différents orateurs qui se sont succédé n’ont point fait assaut de rhétorique et se sont cantonnés dans un certain clacissisme. Le chef de l’Etat  a annoncé la traditionnelle hausse de salaire des fonctionnaires, a parlé de l’allègement de peine accordé aux prisonniers et aux militaires sanctionnés et a prolongé de six mois l’exonération des droits de succession. Ceux qui attendaient  des déclarations fracassantes sont donc restés sur leur faim. Le fameux électrochoc attendu n’aura donc pas lieu de si tôt. Les Malgaches vont devoir subir sans broncher les difficultés auxquelles ils sont confrontés quotidiennement . Le chef de l’Etat a exhorté tous les citoyens à prendre leurs responsabilités et à participer à leur échelon aux efforts de redressement. La vie, donc, continue et l’espoir d’une amélioration est encore lointain.

Encore  beaucoup d’incertitudes au Proche-Orient. En Syrie, la situation est en train de se clarifier. La ville d’Alep a entièrement été reconquise par l’armée de Bachar Al Assad. Cependant, c’est une agglomération totalement en ruines et désertée par ses habitants que les forces gouvernementales ont investi, il y a quelque temps. Les combattants de DAECH complètement défaits se sont repliés. Ces derniers ont décidé de repenser leur stratégie. L’armée russe a arrêté ses opérations aériennes de bombardement, preuve que la guerre dans cette partie de la Syrie est terminée. Mais, les combats avec les rebelles ne sont pas pour autant terminés car certains quartiers de Damas sont régulièrement bombardés par l’artillerie du raïs syrien. En Irak, les djihadistes ne lâchent pas prise. Les forces spéciales irakiennes éprouvent d’énormes difficultés dans leur progression à Mossoul. Les combattants de DAECH multiplient les attentats suicides et les tirs de sniper. L’appui des forces de la coalition aux soldats  irakiens est précieux, mais ne permet pas pour l’instant d’avancées décisives.  C’est vers la Turquie que l’organisation terroriste déploie ses efforts. Ce pays a été frappé par deux attentats, ces derniers jours. Le premier qui a eu lieu dans une discothèque branchée d’Istanbul le 31 décembre a fait des dizaines de morts et le terroriste est toujours en fuite. Le  second s’est déroulé avant-hier à Izmir. L’explosion d’une voiture piégée a été moins meurtrière, mais on compte quand même deux morts et de nombreux blessés.

 Donald Trump se prépare à entrer en fonction. A quinze jours de son entrée en fonction officielle, Donald Trump commence à manifester son autorité, en rappelant à l’ordre tous ceux qui essaient de le défier. Les patrons de General Motors et Ford ont décidé de ne pas délocaliser leurs nouvelles usines au Mexique après des « tweets » menaçants du nouveau président. Toyota a fait de même après avoir essuyé les foudres de ce dernier.

La primaire de la gauche dans tous les esprits. C’est au tour de la gauche française de vivre une période d’agitation. La primaire qui aura lieu les 22 et 29 janvier suscite un énorme intérêt de l’opinion française, mais son résultat est incertain. Aucun spécialiste ne se hasarde de prédire quel sera le vainqueur de cette élection. Les principaux candidats multiplient les interventions médiatiques, mais ne sont aucunement assurés de l’emporter sur leurs rivaux.

La cérémonie de présentation de vœux d’Iavoloha n’a finalement pas marqué les esprits des observateurs. Elle a même provoqué une certaine déception. Il n’y aura pas cet élan tant espéré. La vie va reprendre son cours normal avec son lot de difficultés quotidiennes.

Patrice RABE

Share This Post

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz