MIDIRAMA : Retour à la dure réalité pour le régime dès mardi prochain

Jacaranda

Pour le régime, il s’agit d’un succès. Le dialogue politique avec l’Union européenne a été fructueux sur le plan financier, puisque la signature de quatre convention, va lui permettre d’engranger 122 millions d’euros de crédit . La réunion qui s’est déroulée à Antsiranana s’est presque déroulée dans une atmosphère de fête avec un ballet de limousines luxueuses ,  des séjours dans des hôtels de grand standing et des déplacements en jet privé. Les participants n’ont pas lésiné sur les moyens pour montrer l’importance qu’ils accordent à ce rendez-vous. Et, ce au grand dam des observateurs qui ont déploré cette manière de dépenser sans compter des fonds publics alors que l’Etat doit réduire son train de vie. Le programme de ces trois jours a été réglé comme sur du papier à musique. Il y eut notamment ce discours du président Hery Rajaonarimanpianina qui a donné l’assurance d’élections inclusives et transparentes. Cette grande rencontre avec l’Union européenne a permis de faire oublier un temps l’affaire  Claudine Razaimamonjy qui continue pourtant de retenir l’attention de l’opinion.  A partir de mardi, après le pont du 1er mai, il sera temps pour le pouvoir de trouver le moyen d’essayer de trouver une porte de sortie dans ce dossier particulièrement gênant pour lui. Pour le moment, la dame est censée subir des analyses médicales à l’HJRA. La patiente est placée en isolement  et ne peut recevoir aucune visite. Cette volonté des autorités à assurer qu’elle reçoit effectivement des soins suscite le doute de beaucoup de membres de la société civile. Ces derniers encouragent vivement le Bianco à continuer le travail qu’il mène pour mener à bien la tâche qui lui a été assignée.

Sur le plan international, c’est la campagne électorale des deux candidats à l’élection présidentielle française qualifiés au second tour qui focalise l’attention de tous les médias. L’enjeu du scrutin du dimanche  7 mai est capital, car malgré son statut de favori, Emmanuel Macron doit  essayer de convaincre les électeurs de ses malheureux adversaires du premier tour de voter pour lui. La victoire n’est pas assurée, car il est en butte aux attaques de sa rivale. Cette semaine, Donald Trump fêtait ses 100 jours de présidence. Cet événement est presque passé inaperçu, car la presse d’outre Atlantique n’en a pas fait grand  cas. Au Venezuela, le bras de fer entre les partisans du président Nicolas Maduro et les membres de l’opposition fait craindre la tenue d’affrontements violents entre les deux parties.

Une campagne extrêmement difficile pour Emmanuel Macron. Les yeux du monde entier sont fixés sur la France et son élection présidentielle. Les occidentaux en général et les Européens retiennent leur souffle, car l’enjeu de cette élection dépasse de loin celui des Français. Tout oppose les deux qualifiés pour le deuxième tour. Emmanuel se veut être un libéral progressiste, partisan convaincu de  l’Europe, Marine Le Pen est une nationaliste qui veut faire sortir son pays de l’Union européenne et abandonner l’euro. Les premiers jours de la campagne du second tour cette semaine ont montré que la lutte sera âpre.. La candidate frontiste multiplie les attaques contre son adversaire et fait tout pour le discréditer auprès de l’électorat populaire. Le dilemme d’Emmanuel Macron est d’arriver à convaincre les électeurs de Fillon, de Mélenchon ou de Hamont de voter pour lui. Une partie d’entre eux  est tentée par l’abstention ou le vote blanc car, bien que révulsés par Marine Le Pen, ils ne se sentent pas pour autant attirés par le candidat d’En Marche.

Le régime n’a pour l’instant pas réussi à reconquérir une opinion  assez remontée contre lui à cause de cette affaire Claudine Razaimamonjy. Les résultats du dialogue politique avec l’Union européenne vont pour un temps  occulter les problèmes, mais la réalité va très vite s’imposer.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.