MIDIRAMA : La course à la magistrature suprême est lancée


Jacaranda

Le feuilleton du remaniement gouvernemental n’en finit pas d’alimenter les chroniques des commentateurs de la presse malgache. Annoncé comme imminent depuis plusieurs mois, il ne se produira certainement pas tout de suite. Et, à voir toutes les raisons avancées par les  analystes, il semble tout à fait logique. Mais le  président de la République ne paraît pas se résoudre à changer d’équipe. Comme la décision lui appartient, on ne peut que s’y plier, mais cela impressionne défavorablement une opinion qui désire voir s’opérer de véritables changements dans la conduite des affaires de l’Etat. A un an de l’élection présidentielle, le régime a plus que jamais besoin de montrer sa capacité à bien gérer le pays. Il est vrai que les problèmes auxquels il dit faire face se multiplient, mais il doit tout faire pour les résoudre ou du moins montrer qu’il fait tout pour les résoudre. Le plus préoccupant reste bien sûr cette insécurité qui traumatise la population. Les faits divers qui font chaque jour la une des journaux ne font que renforcer ce sentiment d’inquiétude qui envahit les Malgaches. Malgré cela, il est préférable de ne pas verser dans la sinistrose car la vie continue malgré tout. Nos concitoyens qui peuvent le faire essaient de s’offrir de belles vacances pour y échapper. Les destinations les plus prisées restent Toamasina et Mahajanga. La classe politique, elle, ne s’offre cependant  pas ce répit qui lui serait pourtant nécessaire. Le comité de réconciliation nationale serait le cadre idéal pour impulser cette politique d’apaisement. Depuis lundi dernier, le comité de sélection des candidats est à pied d’œuvre et il a fort à faire vu le nombre de postulants. Le grand oral auquel ces derniers se sont soumis a donné lieu à des présentations assez farfelues.

Sur le plan international, c’est la tension palpable entre la Corée du Nord et les Etats-Unis ou  du moins l’escalade verbal opéré par Kim Jung Un et Donald Trump qui inquiète la communauté internationale. Nul ne sait jusqu’où pourra aller ce face-à- face tendu entre les deux leaders aussi imprévisibles l’un que l’autre. Cette situation particulièrement préoccupante relègue au second plan l’évolution des combats entre forces loyalistes et  troupes djihadistes en Syrie et en Irak. En France, les vacances n’apportent pas cette trêve bienfaisante souhaitée par le nouveau pouvoir. Le président Emmanuel Macron et son équipe doivent faire face à de multiples critiques concernant leur mode de gouvernance.  Les difficultés ne semblent cependant pas décourager le jeune chef d’Etat. La spectaculaire baisse enregistrée dans les sondages est prise avec philosophie par son entourage. En Afrique, c’est la fièvre post électorale au Kenya qui focalise l’attention des observateurs. Une nouvelle crise est en train de s’installer après la contestation d’une victoire annoncée du président sortant par son adversaire. Tout le monde a encore le souvenir des affrontements sanglants survenus, il y a dix ans lors de l’élection présidentielle.

Face-à-face tendu entre Kim Jung Un et Trump. Les propos des deux côtés sont extrêmement belliqueux, mais les observateurs se persuadent qu’il ne s’agit que d’une surenchère verbale. Le leader coréen a répliqué vertement au président américain qui le menace d’un déluge de feu nucléaire. Ce à quoi le dirigeant nord- coréen  a répondu par la  menace d’un lancement de missiles sur l’île de Guam. La communauté internationale suit avec attention cette escalade qui ne s’apparente pour l’instant qu’à des gesticulations, mais qui pourrait déraper.

A un an de l’élection présidentielle, le pays suit avec une certaine lassitude le spectacle des manœuvres d’une certaine lassitude d’une classe politique en précampagne. Les prises de position des uns et des autres montrent cette volonté d’occuper le terrain. Mais, les Malgaches n’ont pas besoin de belles promesses, ils ne veulent que des actions et des réalisations. La couse  entre les prétendants à la magistrature suprême est déjà lancée.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment