Andry Rajoelina , un adversaire redoutable pour le régime



Jacaranda

La campagne électorale est bel et bien lancée. L’ancien président de la transition a entamé sa reconquête de l’électorat en tenant son premier meeting à Ambilobe. C’est une véritable démonstration de force qu’il  a réussie en se faisant acclamer par une population en quête d’un nouvel espoir. Il a été acclamé comme un héros qui va remettre le pays sur les rails du développement. En fait, son opération «séduction» a été rondement menée et qui doit certainement semer le doute chez  ses adversaires, notamment les partisans du HVM. La réaction qu’elle a suscitée dans leur camp montra que ce raz-de-marée populaire ne les laisse pas indifférents. En témoigne le titre d’un des quotidiens soutenant le régime et, qualifiant cette foule de « foza ». Andry Rajoelina et son TGV se sont bien lancés pour essayer de reprendre les rênes du pouvoir. Le régime est en train de revoir toute sa stratégie, pour essayer de contrecarrer  celle de son concurrent le plus dangereux. Pour le moment, le régime continue de s’attaquer à Marc Ravalomanana, en mettant en place un véritable blocus autour de la ferme laitière de l’entreprise Tiko AAA. Les photos des vaches mourant de faim véhiculées par les réseaux sociaux ont provoqué un véritable tollé. Cette décision d’utiliser la force pour isoler cette unité de production à Antsirabe est en train de se retourner contre ses initiateurs qui ternissent encore plus leur image. C’est dans ce contexte que va s’ouvrir aujourd’hui la nouvelle session extraordinaire pour permettre l’examen des projets de loi électorale. Les députés vont devoir, pendant douze jours, abattre un travail de Titan pour arriver au bout.

 Sur le plan international, le régime de Bachar Al Assad reste sourd à toutes les injonctions qui lui sont faites pour respecter la trêve humanitaire dans  la Ghouta orientale. Les forces gouvernementales accentuent leur pression sur les forces rebelles, noyant sous un déluge de bombe l’enclave. Elles veulent réduire toute résistance sur place et forcent leurs adversaires à se retirer. Fort du soutien de la Russie et de l’Iran, le Raïs de Damas est décidé à aller jusqu’au bout.

Cette semaine, c’est l’annonce de  la mise en place de droits de douane sur l’acier et l’aluminium venant de l’étranger par l’administration Trump qui a provoqué un tollé international. Les grandes puissances économiques ont annoncé qu’elles allaient riposter en appliquant la réciprocité sur des produits américains. L’Europe, la Chine et le Japon ont dénoncé cette déclaration de guerre commerciale.  Néanmoins, le président américain a annoncé que ces mesures ne s’appliquaient pas au Canada et au Mexique.

Donald Trump, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a une fois de plus surpris la communauté internationale en annonçant  qu’il se proposait de rencontrer son homologue nord coréen bientôt. La nouvelle a été accueillie avec satisfaction par les partenaires des deux pays.

En Afrique, les élections présidentielles et législatives qui se sont tenues au Sierra-Léone, ont été suivies avec attention par la communauté internationale. Les observateurs venus sur place ont salué la manière dont elles ont eu lieu. Il n’y a eu aucun incident et les résultats devraient être connus  dans quelques jours.

 L’élection présidentielle de novembre et décembre prochains est en train de prendre une place de plus en plus  importante dans le paysage politique. Le succès populaire enregistré par Andry Rajoelina à Ambilobe, tout comme l’examen des projets de loi électorale lors de la session extraordinaire de l’assemblée, sont en train de précipiter les événements. L’ancien président de la transition bien lancé  se présente comme un adversaire redoutable d’un  régime trop sûr de lui.

Patrice RABE

Share This Post

16 Comments - Write a Comment

  1. Juste une question a ruminer.
    Mais d’ou vient tout l’argent pour financer l’IEM. Vu que la communaute internationale n’a jamais voulu finacer ce putchiste( qui nous a promis qu’il reste juste pour organiser des elections presidentielles « normales »), mais qui a fait un mandat complet en enfoncant le pays aussi bas qu’il n’a jamais ete.
    Retenons quand meme que les elections presidentielles devaient se tenir moins de deux ans apres ce putch. Ou est la logique?, ca ne s’est tenu que cinq ans apres avec tous les desagrements et les emmerdes(excusez-moi du terme) a ne plus en finir.

  2. ce andry n’a rien à faire au pouvoir et ni celui actuel, ni ravalo, il faut changer la mentalité et prendre un bon élément pour diriger ce pays mais qui est honnête à mada hein????

  3. Pour POIUYT , ça suffit toutes ces accusations sur le dos de Karana, ce sont des gens comme vous, dans la jalousie, dans la fainéantise, dans l’ignorance qui font créer les problèmes, ces Karana travaillent sont depuis des générations en générations ancrées à mada, font parties intégrantes de la communauté malgache alors ça suffit vos commentaires sales et sans fondements….pourquoi ne pas mettre sur le dos des vazahas, des chinois aussi nos problèmes internes au lieu de faire porter le chapeau aux autres. Un conseil levez vous et aller bosser pour gagner votre croûte au lieu de chercher un coupable

  4. Vous n’avez rien compris : c’est les 2 candidats de l’establishment. C’est les candidats du karana. Ils peuvent être candidats. Le karane par contre ne veut pas que Ra8 soit candidat ; nous sommes toujours au temps des notam.

  5. Efa teo no niala eh. Il n’y a que les vaux rien et les têtes de mule qui soutiennent ce dj. Vous pensez qu’une personne qui avait fait un coup d’état devrai être encore un président d’un pays?
    Si ce con là est élu, c’est la france qui commande. C’est le petit chien de macron.

  6. Manampa-tsinay koa ity Trice ! Dites-nous alors qui sont ses amis pour qu’on puisse déjà savoir à qui il faudra rendre si jamais il est élu ?

  7. Bon sang, Tiaray Rasendra c’est le fruit du « Fitiavana no lehibe indrindra » ses amis sont toujours là pour lui soutenir et ces que vous avez cité nesont pas forcement à lui!L’affirmation gratuite est une absurdité!

  8. Le Dj a des moyens, beaucoup de moyens : jet privé, voiture neuve pour l’emmener, gardes du corps, spectacle et podium gratuit, tee-shirt pour les partisans, drone pour des prises de vue aériennes, etc … Il faut creuser un peu d’où lui vient cette masse d’argent en circulation … On sait déjà par exemple que ses députés se promènent dans tana avec des milliards dans le coffre de leur voiture. Une s’est faite attraper il n’y a pas si longtemps.

    Ne soyez pas dupe et crédule ….

  9. L’initiative d’implanter le développement ainsi que l’éradication de la pauvreté sont opportuns pour le Président Andry Rajoelina. Se présenter à la course pour la magistrature suprême ne figure pas encore dans sa priorité.

  10. Les 2 grands peres Hery et Ra8 ne sont plus à la hauteur du futur president de la Republique Andry Rajoelina. On verra bien

  11. Bonjour les 3 foza-nautes de service !
    Personne n’est dupe de votre cirque : les gens sont venus pour écouter Da Mama et non votre petit dj-marionnette promettant tout et n’importe quoi …

  12. Méfiez vous de tous ceux qui brillent pourquoi Mr Rajoelina est allé Ambilobe pour son 2è rendez-vous mais non pas à TANA le 1è à PARIS avec son IEM avec 200 personnes , je ne suis pas pour lui ni les autres après 1è président Tsiranana qui avait réconcilié les malgaches avec le referendum de 1958 que le haut plateau à voter non c’est pourquoi j’ai resté en France

  13. Résumons un peu ce qui s’est passé à Ambilobe, un héros porteur d’espoir est venu, avec déjà un projet de développement dans le cadre de PAESFA. Ce qui fait que c’est aussi un homme d’action « Tonga dia vavany hoy ny fiteny izany ». Malgré les divers commentaires négative de toute part, l’IEM est en marche plus rien ne l’arrêt. Le développement de Madagascar n’attendra pas être élu Président.

  14. L’IEM : C’EST MAINTENANT !
    – Installation d’une usine de fabrication d’ Éthanol dans les prochains mois .
    – Envoi d’engin pour la réhabilitation des routes en très mauvais état dans la ville dès la semaine prochaine
    Telles sont les ACTIONS à réaliser à Ambilobe dans le cadre de la VISION IEM .
    Un vrai Patriote n’attend pas d’être au pouvoir pour servir son Pays !
    Andry RAJOELINA, un vrai homme d’Etat! L’homme de la situation

  15. Tout à fait vrai Andry Rajoelina est un adversaire redoutable pas seulement pour le régime mais pour d’autres aussi. Ambilobe était la première étape pour cette démonstration de force et s’en suivra d’autres lieux

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.