MIDIRAMA : Une semaine placée  sous le signe de la passion du foot



Jacaranda

C’est la personnalité rayonnante du cardinal Désiré Tsaharanaza qui a illuminé le quotidien terne des Malgaches  cette semaine. Son élévation à la pourpre a été ressentie par les chrétiens de la grande île en général, et par les  catholiques en particulier comme le signe d’un nouvel élan spirituel et la considération du fort sentiment religieux existant à Madagascar.  L’accueil qui lui a été réservé depuis son arrivée montre l’espoir qu’il suscite auprès des  fidèles. La parole qu’il portera sera très forte et, il ne manquera pas d’interpeler les pouvoirs publics à chaque fois que cela sera nécessaire.  Il refuse toute  récupération politique. La présence du chef de l’état et de  son épouse  ainsi que celle de l’ancien président Marc Ravalomanana et de la maire d’Antananarivo lors de la  messe d’accueil à l’ECAR Antanimena, ne peut donc  pas avoir de signification précise.  La vie nationale va à son train quotidien, fait de mouvements sociaux et de préparation à l’élection présidentielle. Les syndicats continuent à revendiquer avec virulence et gênent plusieurs ministères. Le secteur de l’éducation est aujourd’hui en butte au mouvement de grève des enseignants décidés à ne faire aucune concession. Le blocage est total et les menaces du ministre qui parlent de sévir n’y font rien. Cette atmosphère tendue n’empêche pas le premier ministre de mettre en place le cadre nécessaire à la tenue des élections. Ce dernier affirme qu’il n’y aura pas d’ajournement.  L’annonce des règles les régissant a été annoncée par le président de la HCC.  Néanmoins, la contestation des partis politiques prônant la refondation  de la république est de pus en plus forte. On ne  sait pas pour l’instant  ,la portée des manifestations qu’ils vont organiser.

Sur le plan international, c’est bien entendu cette coupe du monde en Russie qui focalise toutes les attentions. La passion des amateurs de football est allée crescendo. La planète a vécu pendant un mois  au rythme des matches de poule et des éliminations directes à partir des huitièmes de finale. Les désillusions ont été immenses chez les supporters qui espéraient voir leur équipe arrivée en finale. Allemands,  Brésiliens, Espagnols, Argentins, Portugais, ou Belges ont été éliminés au fur et à mesure. L’équipe de France arrive, ce week-end au bout de ses rêves et compte remporter cette coupe du monde qu’elle attend depuis longtemps. Les Français n’ont aucun doute sur leur chance malgré la qualité de leurs adversaires croates. C’est tout un peuple qui soutient ses bleus.  Le verdict sera  connu demain en fin de soirée.

Comme chaque semaine, c’est toujours Donald Trump qui tient la vedette de l’actualité politique internationale. Le président des Etats Unis s’est distingué une fois de plus par ses déclarations à l’emporte pièce.  Il a critiqué vertement Angela Merkel et son gouvernement avant le sommet de l’Otan à Bruxelles. Il a reproché aux pays européens de ne pas payer suffisamment pour leur défense. Ses alliés ont préféré jouer la prudence et ne pas répliquer. Il s’est rendu ensuite en Angleterre où il a adressé des reproches à Theresa May sur sa manière de faire le Brexit. Il a même dit que Boris Johnson serait un excellent premier ministre.

La semaine qui tire à sa fin a été harassante sur le plan psychologique. Les élections et les mouvements de grève font l’actualité du pays,  mais c’est  pour  un événement autrement plus passionnant que les Malgaches vont se passionner durant ces deux  jours. Ils seront comme des milliards de téléspectateurs devant leur écran de télévision pour regarder les deux derniers matches de la coupe du Monde. Les Malgaches seront pris eux aussi par la passion du foot.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.