Campagne électorale : les choses sérieuses vont bientôt commencer



Jacaranda

Hery Rajaonarimampianina a officialisé hier sa candidature lors d’une conférence de presse au Colbert et dans le même temps, le SG de son parti a déposé son dossier à Ambohidahy. C’est donc sans surprise qu’il a fait sa déclaration devant la presse et un parterre composé de ses partisans. Après un plaidoyer de son action à la tête de l’Etat, il a affirmé vouloir poursuivre l’œuvre entreprise pour le bien de la population. Dorénavant, il doit suivre les règles comme les autres prétendants à la magistrature suprême et cesser de procéder aux inaugurations d’ouvrages en cours de réalisation. On va scruter la composition de l’équipe qui va s’activer pour le mettre en valeur. On attend de voir qui va compléter la liste des quatorze candidats déjà connus. Il ne reste plus que quatre jours aux retardataires pour venir au greffe de la HCC. La période électorale en cours est l’occasion de voir émerger de nouvelles personnalités politiques et avec elles, de nouvelles visions du développement de Madagascar. Le présent vécu par les Malgaches ne prête absolument pas à sourire et il est obscurci par cette insécurité qui mine totalement la confiance de la population. La multiplication des attaques à main armée et des actes de brigandage a provoqué un durcissement de l’action des forces de l’ordre. Les services spécialisés traquent maintenant les malfaiteurs armés et ces derniers jours, ils n’ont pas hésité à tirer pour neutraliser. La terreur est donc en train de changer de camp. Les  mesures adoptées commencent à porter leurs fruits, mais elles ont besoin d’être pérennisées. Le gouvernement met donc en place un environnement propice au déroulement d’un processus électoral conforme aux espoirs du peuple malgache.

Sur le plan international, c’est la catastrophe due à l’effondrement du viaduc de Gênes en Italie qui a fait les gros titres des médias cette semaine. Les dizaines de morts que l’on a relevés lors de l’effondrement subit de cet ouvrage ont provoqué la tristesse mais aussi la colère d’une population qui ne comprend pas comment un tel drame a pu avoir lieu. La responsabilité de l’ Etat semble engagée car aucune mesure n’avait été prise pour consolider le viaduc malgré les avertissements des spécialistes. Les funérailles des victimes se sont déroulées dans une atmosphère de colère et de désespoir. Ce drame semble avoir relégué au second plan le problème des immigrants en Europe. L’arrivée d’un nouveau bateau chargé de réfugiés a trouvé une issue heureuse parce que Malte a accepté de l’accueillir dans l’un de ses ports.

L’antagonisme entre l’Iran et les Etats-Unis est en train de se formaliser avec l’annonce par le secrétaire d’Etat américain Mike Pompéo d’un groupe de travail visant à faire respecter les sanctions contre l’Iran.

Au Mali, la réélection d’IBK ou Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement annoncée. Il remporte largement la victoire face à son adversaire, et opposant Soumaïla Cissé.  Ce dernier, cependant, conteste le résultat de cette élection et est décidé à « déposer des recours devant la Cour constitutionnelle pour faire annuler l’élection ». Néanmoins, la communauté internationale salue le résultat de l’élection et la manière dont elle s’est déroulée.

C’est une semaine sans grand rebondissement qui s’est déroulée chez nous. Le processus électoral se déroule sans anicroche. IIs sont maintenant quatorze candidats à avoir déposé leur dossier au greffe du HCC. On ne va pas encore avoir le détail des projets des prétendants à la magistrature suprême, mais des bribes commenceront à être dévoilés. Les choses sérieuses vont bientôt commencer.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.