Premiers écueils dans l’exercice du pouvoir

Jacaranda

Le président Andry Rajoelina a bien pris la mesure de sa fonction et deux semaines après son investiture, le Premier ministre et son gouvernement sont à l’œuvre. Il n’y a pas pour l’instant de mesures significatives de prise. Ils découvrent l’ampleur de la tâche à accomplir. Cette semaine a été marquée par le premier déplacement du chef de l’Etat en province. Il a choisi le Sud de Madagascar où il a réalisé un score très élevé lors de l’élection présidentielle. Il est venu avec des tonnes de denrées alimentaires qui seront bientôt distribuées. Le problème crucial de l’eau a été soulevé lors de sa rencontre avec la population de l’Androy. Et les promesses de réalisation d’adduction d’eau potable ont été faites. Il s’agit notamment de la mise en place de puits de forage et de l’installation d’un pipeline de 225 km. La session extraordinaire de l’Assemblée nationale qui s’est ouverte mardi dernier a permis de faire voter plusieurs projets de loi, notamment celui qui va permettre au nouveau président de légiférer par ordonnance après la fin du mandat des députés. Le Sénat va prendre le relais la semaine prochaine et procéder à leur examen. Le problème risque de se poser à ce niveau car la Chambre Haute est composée de membres appartenant à la majorité installée par le régime précédent. Ce peut être le premier écueil rencontré par le nouveau régime dans sa pratique du pouvoir. Pour les Tananariviens, la bonne surprise fut de voir les trottoirs du centre ville se dégager de la présence des marchands informels. La CUA a repris en main  la gestion des emplacements de la Capitale et pour la population, c’est un vrai bonheur de voir cette circulation beaucoup plus fluide.

L’ actualité internationale est encore dominée par la situation conflictuelle au  Venezuela entre le président Nicolas Maduro et le président par intérim autoproclamé, Juan Guaido. La crise qui est interne a pris une envergure internationale, puisque le chef de l’Etat est maintenant sommé par les Etats-Unis et les pays européens de céder le pouvoir à son rival. Le parlement européen a même décidé reconnaître le régime de Juan Guaido. La pression sur le successeur d’Hugo Chavez est de plus en plus forte et elle prend déjà la forme de sanctions économiques.

Le bras de fer commercial entre les Etats-Unis et la Chine est-il en train de se terminer ? Les négociations entre les deux grandes puissances sont, semble-t-il, en bonne voie. L’un des négociateurs chinois a affirmé que les relations bilatérales commerciales étaient désormais arrivées à une étape capitale. Ses homologues américains se rendront bientôt en Chine pour la prochaine série de négociations.

En Europe, l’impasse semble être totale dans la négociation de l’accord du Brexit entre le Royaume-Uni et Bruxelles. Le parlement britannique a rejeté à l’unanimité l’accord négocié par Theresa May. Les Pays de l’Union européenne se sont raidis et ont décidé de ne pas accepter de nouvelles négociations. L’impasse est donc totale et on ne sait pas ce qui va se produire dans les semaines à venir.

Quinze jours après son investiture,  le président de la République conforte son image auprès de la population du Sud de Madagascar. Les semaines à venir seraient cependant très mouvementées car il risque de rencontrer son premier écueil dans l’exercice du pouvoir. L’attitude des sénateurs vis-à-vis des projets de lois adoptés à l’Assemblée nationale risque de mettre l’Exécutif en difficulté.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Fermer la, laissez le president travailler tranquille et on verra ses resultats.

  2. Le C.V. du nouveau « Prézida » est invisible à ce jour…Je me demande pourquoi est-ce qu’ il cache son parcours scolaire/universitaire? existe-t-il ? Les Malagasy ont le droit de tout savoir sur monsieur le « prézida »…la moindre des choses c’est de publier des copies certifiées conformes des diplômes…………..il ne sait même pas le sens du terme « parité », ce monsieur est une honte pour Madagasikara………………..

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.