Un pape qui va réveiller les consciences 

Jacaranda

C’est toute la nation qui s’est mobilisée pour faire de cette visite du pape François  non pas l’événement de l’année ou de la décennie, mais celle de ce XXIè siècle. La venue  de Jean Paul  II, l ’un de  ses prédécesseurs a marqué les Malgaches du XXè siècle.    Aujourd’hui,  ce sont les   26 millions d’habitants de la  Grande île, toute génération confondue, qui vont recevoir  la  bénédiction de ce saint homme. Les hommes  et les femmes  qui se sont massés hier sur son passage se sont sentis investis d’une bénédiction divine .   Les quartiers de la capitale qui ne se trouvaient pas sur le trajet de la papamobile ont paru bien calme, les rues  étant désertées par ses  piétons et presque sans voiture. Les centaines de milliers de fidèles venus des  provinces ont commencé à découvrir la capitale, mais c’est la grande messe de demain qu’ils attendent dans une ferveur mêlée d’allégresse. Toute l’île a vécu cette arrivée d’hier en direct. Ceux qui n’étaient pas le long du parcours  étaient devant leur  poste de télévision, regardant la TVM ou KTO. Le peuple malgache est à l’unisson, les  problèmes qui existent sont mis de côté pour l’instant,  les dirigeants politiques  observent une trêve  qui s’impose tout naturellement. C’est un formidable élan dont  le pays veut bénéficier après le passage du pape François.  Les difficultés subsisteront, mais les efforts pour les surmonter ne seront pas ménagés. Les trois  jours à venir vont marquer à jamais la nation malgache.

C’est  un des plus éminents dirigeants du continent africain qui vient de s’éteindre. Le vieux lion Robert Mugabe est décédé, avant-hier à  95  ans. Celui qui a dirigé son  pays d’une main de fer   était détesté des  pays occidentaux, mais il a réussi à s’accrocher au pouvoir malgré toutes les tentatives de l’évincer. Mégalomane, autoritaire, il gouvernait comme un despote.  La redistribution des  terres  des fermiers blancs à la population noire ne provoqua pas la prospérité espérée. L’économie du pays a chuté brutalement et l’inflation a atteint des sommets.  Les frasques de sa femme  Grace ont indisposé tout particulièrement les cadres de l’armée, et ces derniers ont poussé  le « commandant Bob » à la démission. Depuis l’annonce de son décès, les hommages timides arrivent de tous les horizons.

La déconvenue de Boris Johnson, humilié par les députés au parlement, votant le report du Brexit et  rejetant la  tenue d’élections  anticipées le 15 octobre, a  été accrue par la démission de son frère, Jo Johnson, ministre d’Etat des universités et de la science. L’opposition est en train de reprendre la main, mais Boris Johnson ne veut pas lâcher prise. Il dit lui-même : « Je préfère être mort au fond d’un fossé que demander un nouveau report du Brexit ». « Bo Jo » a été moqué par la presse britannique de tout bord. Maintenant, son avenir est incertain, mais il n’entend pas lâcher prise.

L’ouragan Dorian est le premier grand phénomène cyclonique de la saison dans la zone pacifique. Il a dévasté les Bahamas qui se trouvent à l’état de ruine après son passage. Les infrastructures de l’île sont dévastées à 90%. Il se dirigeait hier vers  la  Caroline du nord dont les habitants ont été évacués.  L’ouragan après avoir faibli a repris de la force.

L’arrivée du pape François à Madagascar devrait réveiller les consciences. Les Malgaches veulent y puiser une force qui leur permettra d’aller vers un véritable développement. L’espoir n’est pas vain et  la force  insufflée par le Saint Père est nécessaire.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. La visite du Pape était-elle nécessaire ? Oui si elle se situait dans la rencontre d’un papa- d’un père de famille-avec ses enfants. Un papa venu voir, revoir ses enfants car ce bon Père est heureux de constater combien son enseignement est pratiqué par chacune de ses filles et par chacun de ses garçons.
    NON? Nous reconnaissons que ce n’est pas cela , même si nous savons qu’il y a des Femmes Malgaches et des Hommes malgaches qui sont généreuses, généreux .dévouées, dévoués Oui je le sais Dieu soit loué je les rencontre à chacune de mes missions laïques dans ce pays où les ancêtres pratiquaient chaque jour la “solidarité”
    Beaucoup de femmes et d’hommes ont souhaité, demandé au PAPE , à ce BON PÈRE , de redonner un sens profond et quotidien à ce “FOKOTANANA” .
    Le Pape n’a fait que redire, confirmer ce que la Femme Malgache, ce que l’Homme Malgache a en elle , a en lui, cet ADN de la solidarité . Je réécris ce beau mot “FOKOTANANA”
    Non Le PAPE n’a pas trouvé une si belle autre expression . Je reconnais qu’il m’a demandé de revoir ce que j’ai fait de ce mot ” FOKOTANANA” l’ai-je oublié pour mon confort matériel ? L’ai-je oublié ce “teny” parce que je ne vois que moi et mon égoïsme ? Je me demande souvent ?
    Alors chaque année je vais à la rencontre de ces Femmes malgaches, de ces Hommes malgaches de ces Enfants gasy et dans cette profonde campagne où la misère régné, domine, tue…je m’enrichis à nouveau de ce FOKOTANANA
    Et quand je me retrouve dans cette société de consommation, d’égoïsme , quand je me retrouve dans cette région Parisienne je rêve de ce FOKOTANANA et je le clame à mes amies, amis, à ma famille à la passante inconnue et je chante ce chant Malgache que j’ai écrit dans cette campagne gasy pauvre matériellement mais combien riche et belle humainement. Demain je vous chanterais ce Beau Chant Gasy.
    Oui Le Père de l’Eglise a eu raison de venir voir ses enfants. Il a dit merci à certaines , à certains . A d’autres il leur a confié cette richesse qu’il faut mettre en valeur. Il leur a dit” Vous avez en VOUS le plus beau des trésors humains. Vous avez comme ADN : la solidarité. Réveillez-vous et montrez combien vous savez être dignes de ce “FOKOTANANA””
    Je rêve d’un FOKOTANANA UNIVERSEL.
    Vous aussi ?
    Alors à bientôt ;

    Aimé TECHER

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.