La menace de la Covid-19 plus que jamais présente

La Covid-19 ne nous a laissé aucun répit. L’épidémie semble revenir en force alors que l’on avait l’impression que la situation s’était stabilisée et qu’on allait même être définitivement tiré d’affaires. Mais le monde est en passe de connaître une nouvelle vague de contaminations peut-être plus importante que la première. Néanmoins, certains pays sont mieux armés que d’autres pour y faire face. Les grandes nations disposent de vaccins qui semblent l’arme la plus efficace pour immuniser leur population. Mais avec des variantes qui sont plus virulentes que la Covid-19 originelle, l’épidémie se propage plus rapidement. Les pays les moins développés sont maintenant plus vulnérables. L’OMS affirme que le continent africain connaît un regain de contaminations et que deux millions de cas positifs sont déjà recensés actuellement. Elle met en garde tous les gouvernements contre cette recrudescence de l’épidémie et elle leur demande de redoubler d’efforts pour essayer d’enrayer la progression du virus. Madagascar est maintenant en train de constater une augmentation des contaminations. Les autorités sanitaires ont commencé à réagir car elles sont conscientes de la réalité de cette épidémie. Le relâchement qui a eu lieu lors des fêtes de fin d’année et au début du mois de janvier se paie cher en ce moment. Les mesures strictes ont été reprises et elles seront appliquées avec sévérité. Le ministre de la Santé a décidé de rouvrir le CTC au village Voara qui sera opérationnel demain. Les hôpitaux sont prêts à accueillir les futurs malades. Les dispositions commencent donc à être prises et l’on va voir une montée en puissance du dispositif qui a été préparé. Cette reprise de l’épidémie survient dans un climat de crise. L’affaire de l’exportation illicite cité des 73,5 kilos d’or en lingots interceptés par la douane sud-africaine empoisonne une atmosphère qui était déjà délétère. C’est un imbroglio politico financier ayant des relents mafieux que le pouvoir tente de démêler et qui l’embarrasse au plus haut point. L’opinion suit de très près l’enquête et attend que la clarté soit totalement faite.

Sur le plan international, la Covid-19 retient bien sûr l’attention avec cette reprise de l’épidémie. Mais, ce sont aussi les suites de l’assaut du Capitole qui préoccupent les opinions publiques du monde entier. Il est prouvé que cette manifestation violente avait été planifiée et aurait pu causer énormément de dégâts. Le FBI a poussé très loin ses investigations et a commencé à arrêter les manifestants les plus radicaux. Donald Trump est en train de subir les revers de cette manifestation qui lui coûte très cher sur le plan politique. Son procès en destitution est déjà en bonne voie. Des élus républicains ont rejoint les démocrates pour que cela soit possible. A moins d’une semaine de la cérémonie d’investiture de Joe Biden, il est lâché petit à petit par son camp. Lui et sa famille ont commencé à déménager leurs affaires de la maison blanche.

La Covid-19 a entravé la bonne marche du monde. Les ravages qu’elle a causés sont aussi importants sur le plan économique qu’humain. Mais les pays nantis sont mieux armés pour remonter la pente que les nations dites « sous développées ». Madagascar est en train d’en subir le contrecoup de manière violente. Elle essaie tant bien que mal d’en sortir indemne, mais le retour à la normale ne se fera pas avant longtemps.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Randria – Ce n’est pas un cancre mais on meurt quoi même.

  2. Allons pas de panique , c’est pas pour rien que notre ILLUSTRE FILOU VOAFIDY MAMIM-BAHOAKA a implanté la plus grande usine pharmacologique de l’Afrique pour la production du CVO+ , il est quand même pas un cancre ,n’est ce pas ? MADAGASCAR sera le premier des derniers à subir le covid 19. MERCI PREZIDA……et je croix qu’on peut lui octroyer l’AGREGATION ou tout au moins le DOCTORAT és SCIENCES FICTIONS…..

  3. Aretin`ny mpanan-karena io. Tsy mahazo anay tambanivohitra.

  4. En même temps le ministre de la santé délire encore avec le CVO ! Pour Trump ça nous rappelle bien un laitier avec ses fraudes massives  » suivez-moi du regard  » !

  5. Tous les pays atteints ont immédiatement fermé leurs frontières et instauré le confinement, sauf la France qui perd du temps à envisager… Il y a un an, j’avais écrit ici que le tourisme international allait disparaitre.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.