Le pays de plain pied dans la deuxième vague de l’épidémie

La deuxième vague de l’épidémie n’est plus une vue de l’esprit. On y est depuis bientôt un mois et nous devons l’affronter avec courage et lucidité. Ses effets sont beaucoup plus dévastateurs que ceux de l’année dernière. Tout le monde s’était un peu bercé d’illusions, pensant que la Grande-île était protégée par son insularité, mais le relâchement, constaté un peu partout, a laissé la porte ouverte à la propagation d’un variant extrêmement dangereux. Aujourd’hui, on en subit lourdement les conséquences. De nombreuses familles sont en deuil et aucune région n’est épargnée. Les autorités ont pris la mesure du danger qui peut plonger le pays dans une crise autrement plus importante que celle de l’année dernière. La population est plongée dans le désarroi et essaie tant bien que mal de se protéger contre ce fléau qui peut emporter les personnes atteintes en quelques heures. Le personnel médical est sur le qui-vive, mais il est très vite débordé par l’afflux des malades. Les dirigeants préparent leur riposte à cette deuxième vague meurtrière. Devant son ampleur, ils vont certainement durcir les mesures à appliquer. Le chef de l’État va les annoncer, ce soir, lors de son discours à la Nation. Les Malgaches vont attendre avec une certaine crainte cette intervention et les effets de toutes les décisions qui vont être prises. Le choix du vaccin que l’on va commander lui permettra de diminuer la pression du virus, mais le retour à un confinement sera peut-être nécessaire pour casser véritablement le cycle de la propagation du virus. La vie de la Nation est suspendue à l’évolution de l’épidémie. Néanmoins, cette semaine a été marquée par la nomination, par le chef de l’État, des derniers membres de la HCC, maintenant majoritairement composée de femmes.

Sur le plan international, l’actualité est toujours dominée par l’évolution de la pandémie de Covid-19. Le président Joe Biden est en passe de gagner son pari de vacciner 100 millions d’Américains avant le 4 juillet, jour de la fête nationale. Les autres pays qui ont entamé leur campagne de vaccination peuvent aussi se rassurer. Une partie importante de leur population est maintenant immunisée. En France, les autorités sanitaires font beaucoup d’efforts pour que le nombre de personnes vaccinées s’accélère. Des vaccinodromes vont être installés dans toutes les régions, mais le chiffre des contaminations qui est encore élevé force les autorités à prendre des mesures contraignantes. La période de Pâques va être placée sous le signe du confinement dans plusieurs départements. Par la force des choses, les écoliers, les collégiens et les lycéens verront leurs vacances scolaires s’allonger. Dans les pays européens, en général, c’est un véritable tour de vis qui est institué. La troisième vague ne laisse aucune latitude à un relâchement .Cependant la population a de plus en plus de mal à supporter les contraintes imposées.

Aux Etats Unis, le président Joe Biden veut remettre en selle une économie qui a souffert de la crise de la Covid-19. Il a proposé d’investir 2.000 milliards de dollars dans les infrastructures pour créer des millions d’emplois. Il ambitionne aussi de tenir la dragée haute à la Chine et de lutter contre le changement climatique. Mais le locataire de la Maison Blanche s’attend à une âpre bataille au Congrès pour faire voter ce plan ambitieux.

Madagascar va maintenant entrer de plain pied dans la deuxième phase de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Elle sera dure et particulièrement âpre. Les prises de décisions du pouvoir vont conditionner la sortie d’une crise qui s’annonce pénible. Les Malgaches vont devoir affronter de dures épreuves dans les semaines à venir.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Voici un lien intéressant : https://youtu.be/geSeFfIXsxmQ
    En amont de la vaccination , il existe d’autres protocoles .

  2. Vaccination populaire de le bref delai le plus possible……

  3. Le pays de plain pied , signification de « plain » svp ?

  4. Ce que dit la crise du covid-19 : Il faut changer de modèle économique. Courir après la  » croissance occidentale » et son corollaire – la consommation effrénée des ressources et des peuples , c’est la catastrophe assurée . Sortir de la crise pour repartir tête baissée dans le pillage de Madagascar , dans la corruption généralisée…c’est ne pas entendre le glas qui sonne à nos oreilles. Et pourtant, des cerveaux , il y en a à Madagascar .
    A l’évidence, le peuple , le soin du peuple doit être la priorité : nourrir , soigner, éduquer, protéger . Donc priorité à l’agriculture , aux services publics de santé et d’éducation…
    Le covid-19 : simple péripétie , mais énorme message .

  5. Deuxième vague pour Madagascar, en Europe c’est déjà la troisième !!

  6. Madagascar est un pays pauvre et qui va s’appauvrir de plus en plus malheureusement. Une surpopulation galopante, une invasion chinoise qui dépouille le sol et les oceans sans vergogne mais surtout en corrompant bien de gens au gouvernement, deforestation inimaginable. Il suffit de voir les images satellites depuis 1960 et maintenant. En 60 ans, Madagascar a perdu plus de 90 pour cent se sa forêt originale. Le tourisme est vu comme une panacée mais des crises sanitaires, des épidémies, il y en aura de plus en plus. Dans le monde entier. Tout le monde va payer le prix fort. L’Afrique se fait depouillée aussi par les chinois qui n’ont qu’un seul but: assouvir leur besoin en mineraux, en cuivre, en cobalt, en or, en bois, en poisson, pour leur seul propre intérêts. Mais cela personne ne ne voit. Meme pas en Europe. En France ils manquent aussi de médecins et d’oxygène. Parce qu’il ne savent même plus produire de l’oxygène en France! Ils ont vendu leur industrie. Les Francais vendent toutes leurs industries aux américains et chinois. Les allemands de même. Résultat, en Europe TOUT EST IMPORTE DE CHINE!!! Le monde est au main des chinois qui développe en ce moment une très très puissante armée. Ils construisent des bases militaires partout en Afrique. Par exemple au Sud d ‘ Harare au Zimbabwe, une caserne militaire de plus de trois milles soldats chinois. À Djibouti, la meme chose,…au Soudan. Bientôt en Namibie aussi. En ANGOLA. En DRC. LES CHINOIS ENVAHISSENT TOUTE L’ AFRIQUE ET ILS COMPTENT Y RESTER ET SOUMETTRE LE PEUPLE AFRICAIN PAR LEUR PRÉSENCE MILITAIRE.

  7. Je crois que ici aussi Madagascar doit accepter l aide international pour vacciner le plus de monde possible ‘de toute façon les Malgaches ne pourront plus voyager si ils n ont pas le passeport santé avec le vaccin fait  »il y a BC de pays africain qui ont commencer à vacciner »ne soyont pas les derniers »

  8. Les mesures restrictives contre la propagation du coronavirus sont efficaces si (1) sévères , (2) prises à temps , (3) acceptées par la population, (4) accompagnées économiquement et socialement : selon Thomas Hale, professeur associé en politiques publiques, Université d’Oxford ( 30 mars 2021) .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.