APRN: Le redressement social est une priorité absolue



Jacaranda

L’Alliance pour la Paix et la Refondation Nationale (APRN) est convaincue que seule la mise en œuvre d’un processus concerté de refondation nationale pourrait, non seulement garantir une résolution effective de la crise, mais aussi prévenir des crises cycliques. Toujours est-il que l’œuvre de refondation de la nation doit intégrer la dimension réconciliation dans tous ses aspects politique, socio-économique, culturel et même du point de vue de l’histoire du pays. Dans son communiqué, l’APRN apporte ses réflexions sur la stratégie de développement à Madagascar. Le pays doit se préparer à gérer pour la période post-crise. « Le redressement social est une priorité absolue du futur gouvernement avant de mettre en œuvre une politique de relance économique devant aboutir à un développement durable ».

Réforme. De ce fait, des mesures d’urgence concernent les niveaux suivants, entre autres, la sécurité alimentaire, accès gratuité aux soins médicaux, gratuité de l’éducation et de la sécurité publique. Cette politique sociale doit être axée prioritairement au renforcement des programmes déjà en cours en partenariat avec les bailleurs de fonds traditionnels. Cette alliance prône également la réforme du cadre législatif et réglementaire des secteurs de production. En citant notamment qu’il existe 150 textes dans le secteur forestier dont la plupart sont en contradiction totale. Par ailleurs, étant donné le rôle des ressources minières dans le maintien de l’équilibre écologique en général, la politique d’exploitation doit tenir compte des impacts environnementaux. Concernant le financement, il sera assuré par les fonds propres internes (budget national), et des revenus collectés, à partir des ressources minières et forestières dont notamment le stock de bois de rose.

 

Dominique R. 

Share This Post