Nouvelle stratégie de campagne: Ravalomanana défend le choix de Mangalaza



Jacaranda
L’ancien président Marc Ravalomanana peaufine sa stratégie, afin de gagner là où son poulain Jean Louis Robinson a perdu lors du 1er tour.
L’ancien président Marc Ravalomanana peaufine sa stratégie, afin de gagner là où son poulain Jean Louis Robinson a perdu lors du 1er tour.

Marc Ravalomanana n’a pas caché en déclarant qu’il entend rafler des voix en province au second tour en désignant le Pr Mangalaza Eugène comme directeur de campagne de Jean Louis Robinson.

L’ancien président Marc Ravalomanana a mis fin aux interrogations suscitées par la désignation du Pr Mangalaza Eugène comme directeur de campagne du candidat Jean Louis Robinson. C’était samedi lorsqu’il s’est adressé par téléphone depuis l’Afrique du Sud à ses partisans massivement rassemblés au Magro Behoririka. « Je sais ce que je fais. Le Pr Mangalaza Eugène a la compétence et la sagesse nécessaires. Je pense qu’il est capable de faire gagner Jean Louis Robinson. », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Les gens des provinces m’ont félicité pour cette décision. Je leur ai dit que je n’ai pas oublié les gens de la côte. La preuve, j’ai beaucoup fait pour ces gens quand j’étais encore au pouvoir. Pour ne citer que la réhabilitation de la route reliant Soanierana Ivongo et Maroantsetra, Antalaha et Sambava. » L’ancien président a martelé que les Malgaches sont unis. Une manière pour l’exilé d’Afrique du Sud de faire cette fois-ci un clin d’œil aux électeurs en province où son poulain n’a pas gagné au 1er tour.

Réconciliation et bonne gouvernance. L’ancien président Marc Ravalomanana a profité de son intervention téléphonique de samedi pour lancer un appel à la vigilance de ses partisans face aux tentatives de fraudes électorales et de disqualification du candidat Jean Louis Robinson. « Soyons prudents et vigilants. Nous savons que des fraudes électorales ont été constatées dans le Sud, plus particulièrement à Ambovombe Androy. Nous sommes également au courant des tentatives de disqualification de notre candidat. Je vous prépare déjà à une bataille. Nous allons nous battre pour faire gagner le Dr Jean Louis Robinson. », a-t-il souligné. Sans faire de pré-campagne, Marc Ravalomanana a déclaré que deux choses sont prioritaires après la victoire : la réconciliation nationale et la bonne gouvernance. « Pour que nous puissions concrétiser tout cela, faites le nécessaire pour que je revienne à Madagascar. », a-t-il lancé. A noter que la mouvance Ravalomanana et le parti « Avana » multiplient leurs efforts au second tour. Par exemple sur le plan logistique, si le candidat Jean Louis Robinson n’a utilisé que deux hélicoptères au 1er tour, il en aura quatre à sa disposition au 2e tour.

 

RAJAOFERA Eugène

Share This Post