CES : Proclamation des résultats officiels vendredi



Jacaranda
Grande première vendredi pour la Cour Electorale Spéciale.
Grande première vendredi pour la Cour Electorale Spéciale.

Vendredi 25 octobre – vendredi 7 novembre. La CENI-T avait publié les résultats provisoires deux semaines, jour pour jour, après le premier tour de scrutin.

La Cour électorale spéciale va prendre le même laps de temps pour la proclamation des résultats officiels qui aura lieu ce vendredi 22 novembre, quoique  le délai de 15 jours prévu par les textes n’expire que le 23 novembre. En fait, la CES veut sans doute éviter de tenir la proclamation un samedi, même si elle travaille presque 7 jours sur 7 pour évacuer notamment la centaine de requêtes déposées et/ou parvenues en son siège à Ambohidahy.

Précampagne. Le compte à rebours commencera donc le vendredi 22 novembre 2013 pour Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina, mais aussi pour les autres candidats. Ces derniers auront attendu le verdict officiel de la CES, avant de se positionner pour le second tour du 20 décembre prochain dont la propagande d’une durée de 21 jours, débutera officiellement le 29 novembre. Cela n’empêchera pas toutefois les deux candidats et leurs comités de soutien de commencer leur précampagne au lendemain même de la proclamation officielle des résultats, c’est-à-dire le samedi 23 novembre. Prenant ainsi une semaine d’avance par rapport au coup d’envoi officiel de la campagne.

Fin de règne. La date du 22 novembre 2013 sera également un jalon important vers la fin de règne d’ Andry Rajoelina qui aura accompli de fait presque un quinquennat. Donnant le temps au temps pendant 5 ans. Après le 20 décembre, les choses vont par contre se précipiter car si la CENI-T a mis 15 jours pour sortir les résultats du premier tour qui comptait 33 candidats, il lui faudra sûrement moins de temps pour donner les scores réalisés par les numéros 33 et 3. Même célérité certainement au niveau de la CES qui ne pourra pas, néanmoins donner le nom de l’heureux élu avant fin décembre. Faute de l’avoir en cadeau de Noël, le pays aura un nouveau Président en guise de « bonne année ».

R. O

Share This Post