Limogeage de chefs de région : Remplacement par des Officiers supérieurs



Jacaranda

De sources concordantes, Ambohitsorohitra serait en ce moment en train de préparer une vague de limogeage de chefs de région. Plusieurs responsables des régions seraient dans la ligne de mire du président de la Transition. D’après les rumeurs qui ont circulé ces derniers temps, plusieurs chefs d’Administration qui, par souci du respect des principes de la neutralité, ont refusé de se soumettre aux ordres de leurs chefs hiérarchiques lors du premier tour de l’élection présidentielle, risqueraient de perdre leur place incessamment. Ce serait donc le cas des chefs de région dont le décret d’abrogation de leur nomination serait signé d’ici peu. Par ailleurs, le pire c’est qu’ils vont être remplacés par des Officiers supérieurs. L’objectif serait de verrouiller l’Administration, soit pour mieux contrôler les agissements des agents de l’Etat lors du second tour, soit pour torpiller le scrutin. En tout cas, dans le cadre de la mise en œuvre de cette « manœuvre », 9 Officiers supérieurs, dont 2 Généraux et 7 Colonels seraient convoqués à Ambohitsorohitra ce jour. Ils vont certainement passer un entretien pour leur nouvelle nomination. Cependant, d’après nos sources, certains d’entre eux ont déjà refusé le poste. Le limogeage de 7 Chefs de région, entre autres, Faharo Ratsimbalison, Josoa Maminirina, Saina Michel, Paul Razanakolona et consorts à la veille du premier tour a déjà provoqué des polémiques.

Davis R

Share This Post