Réactions



Jacaranda

*Robinson Jean Louis : « Ce résultat est une victoire pour le peuple malgache qui a pu exprimer sa soif de changement et de développement. Je lance un appel à l’endroit de tous les citoyens en âge de voter afin de vérifier leur nom dans la liste électorale. Nous allons procéder à quelques changements de stratégie pour le second tour. Pour ce qui est du financement, en tant que candidat d’ouverture, nous sommes ouverts à toutes les personnes de bonne volonté qui souhaitent nous aider ».

*Hery Rajaonarimampianina : « Nous allons préparer le second tour à partir d’aujourd’hui. Nous allons corriger les imperfections qui ont entaché le premier tour en octroyant des formations et des sensibilisations pour nos délégués de vote. Nous allons nous prononcer plus tard sur les questions de l’alliance avec les autres candidats ».

*Saraha Georget Rabeharisoa : « C’est un honneur pour les malgaches d’avoir pu réaliser le premier tour dans le calme et sans heurt. Cependant, il y a encore des améliorations à faire. Le candidat qui sera élu doit apporter des solutions à long terme aux difficultés subies au quotidien par la population. Les deux candidats disposent chacun des atouts mais pour ce qui est du Parti Vert, nous allons soutenir celui qui accorde plus de priorité à la coopération internationale et à la lutte contre l’insécurité. Désormais, nous allons nous concentrer sur nos 142 candidats qui participent aux législatives ».

Mamy Rakotoarivelo : «  La CES a proclamé les résultats officiels du premier tour. J’estime qu’il n’y aurait plus de contestation. Notre souhait est que le deuxième tour se fasse dans le calme et la sérénité. Et que tout le monde accepte le verdict des urnes. Je tiens à rappeler que je n’ai fait aucune déclaration officielle, en foi de quoi je soutiens le candidat Jean-Louis Robinson. Certes, j’ai assisté à ses meetings mais ce n’est pas interdit par la loi ».

Hajo Andrianainarivelo : « Je tiens à féliciter les deux candidats. Il y aurait une réunion pour décider sur les décisions à prendre quant à notre position pour le deuxième tour. Il y avait eu des chefs de région et des membres du gouvernement  qui ont utilisé les prérogatives de la puissance publique. Des mesures devraient être prises à leur encontre ».

Roland Ratsiraka : « Malgré certaines anomalies nous respectons cette décision de la CES. Pour les deux candidats au deuxième tour, nous allons y réfléchir. Les législatives sont pour nous la priorité actuellement ».

Propos recueillis par Davis R / Dominique R

Share This Post