Scrutin du 20 décembre : En pleine saison de pluies



Jacaranda

Pour avoir crié trop tôt et trop souvent au cas de force majeure, les autorités électorales en général et la CENI-T en particulier risquent d’être confrontées bel et bien à une situation imprévisible, insurmontable et extérieure à leur volonté. Et pour cause, le second tour de scrutin prévu le 20 décembre 2013 pourrait être à l’eau – au propre comme au figuré – avec la pluie qui bat son plein depuis quelques jours. Il n’est même pas exclu qu’en cette saison cyclonique, les différents acteurs électoraux aient des …dépressions.  Climatiques et/ou psychologiques. Face aux caprices de la météo, les prévisions de dépenses seront inéluctablement révisées à la hausse. Notamment pour la CENI-T car d’autres bureaux de vote seront plus enclavés qu’au premier tour, avec tout ce que cela suppose d’impacts sur la collecte et l’acheminement des documents électoraux. Les deux candidats et leurs sponsors en subiront également les …frais pendant la propagande où ils seront littéralement en campagne. Quitte à être à sec avec la pluie qui pourrait leur jouer un mauvais …tour.

 R. O

Share This Post