Quatre chefs d’églises du FFKM : Contre la politisation de l’Armée



Jacaranda

Les quatre chefs d’églises du Conseil œcuménique des Eglises Chrétiennes de Madagascar tirent la sonnette d’alarme en ce début de la campagne électorale pour la Présidentielle et les Législatives jumelées de 20 décembre. Odon Arsène Razanakolona, Lala Rasendrahasina, Rakoto Endort Modeste et Samoela Jaona Ranarivelo ont transmis hier leurs messages depuis Ambatolampy où le FFKM a tenu la réunion annuelle de son comité central de 2013. Dans leurs messages, les dirigeants religieux encouragent les fidèles à continuer à prier. S’adressant aux actuels et aux futurs dirigeants du pays, les « raiamandreny am-panahy » mettent l’accent sur la priorisation de la dépolitisation de l’Armée et de l’Administration. Par ailleurs, les chefs d’églises interpellent sur la recrudescence de l’insécurité sur le territoire national. Mgr Odon Arsène Razanakolona et consorts ont choisi de ne pas toucher mot de la politique politicienne et des élections. Quoi qu’il en soit, les messages des quatre chefs d’églises du FFKM sont plus que jamais opportuns dans la mesure où en cette période électorale, l’Armée doit  se mettre au-dessus de la mêlée. Les militaires ne doivent pas être à la solde d’une ou des personnalités politiques. Ils doivent rester dans les casernes.

7 milliards d’Ariary. En fait, l’Armée doit être là pour sécuriser le processus électoral. D’ailleurs, un budget faramineux de 7 milliards d’Ariary y a été alloué. Indépendamment de savoir si cette somme est utilisée à bon escient, il faut dire que les forces de l’ordre sont payées pour cette mission de sécurisation et non pour la protection des ambitions politiques d’une minorité. En tous cas, force est de constater que les quatre chefs d’églises du FFKM voient déjà loin, et ce malgré le fait qu’ils n’ont pas encore exprimé leur souci sur l’aboutissement du processus électoral en cours. Revenant sur l’organisation interne du Conseil œcuménique des Eglises Chrétiennes de Madagascar, il faut signaler que Mgr Odon Arsène Razanakolona passera le fanion à Mgr Samoela Jaona Ranarivelo de l’église anglicane pour la présidence tournante de 2014. La passation de service entre l’entrant et le sortant aura lieu le 25 janvier 2014. Par ailleurs, on a appris hier que le FFKM célébrera son 35e anniversaire de novembre 2014 à novembre 2015. Pour une partie de l’opinion, le Conseil des églises a failli à sa mission qui est la réconciliation des protagonistes politiques de la crise de 2009. Une mission que le FFM essaie actuellement de mener à bien malgré certaines défaillances.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post