Soutiens significatifs



Jacaranda

Les soutiens s’affichent ! Ce fut hier au tour de Hajo Andrianainarivelo et sa plate –forme MMM  d’annoncer  leur choix en faveur de leurs députés aux législatives et non aux candidats                     pour le second tour de l’élection présidentielle. Avec un poids électoral de 10 %, le report de voix de  Hajo A, troisième du classement au premier tour n’est pas à dédaigner. Les candidats en lice pour le second tour l’attirent en se prononçant pour l’ouverture. Ils ne font donc pas la fine bouche sur les alliances. Et ce d’autant plus que d’après Hajo A. , il a déjà été approché par les deux camps mais qu’il réserve son choix en fonction  du programme du candidat qui correspond le mieux au sien.

Soutiens significatifs

         Toujours est-il que pour Jean Louis Robinson le soutien de la base de Hajo A. qu’il a déclaré  acquis hier vient à point nommé pour renforcer son image d’homme de la réconciliation. Hajo A. pour sa part ne peut qu’être embarrassé. Il a été un des artisans farouches de la chute du pouvoir de Marc Ravalomanana en 2009. Il a depuis été considéré comme le bras droit d’Andry Rajoelina et l’un des plus écoutés à son poste de Vice –Premier ministre au gouvernement.  Bien qu’apolitique, il a toujours été soutenu par le parti TGV  jusqu’au jour où il a décidé d’afficher son indépendance en se présentant  à l’élection présidentielle sans l’aval du président de la Transition.  Il a bénéficié néanmoins politiquement de l’appui de quelques responsables du parti Avi , fidèles en amitié pour la campagne du premier tour.

Le général Camille Vital, en revanche, ne semble guère insensible  aux bras ouverts du candidat de  la mouvance Ravalomanana. Ses plates-formes de soutien à l’extérieur au premier tour ont déjà fait leur choix pour Jean Louis Robinson.  Le général a eu des démêlés avec les partisans d’Andry Rajoelina  pour le dédouanement de ses matériels durant la campagne du premier tour. Il ne semble plus tenté de revenir au bercail après les coups bas subis. Néanmoins, le général qui a obtenu 6 %  des voix au premier tour n’est pas encore apparu avec le candidat de Avana et de la mouvance Ravalomanana qu’il soutient.

Le pasteur Maihol de l’église Apokalipsy  et président du parti GMMF, pour sa part,  apporte son soutien à Hery Rajaonarimampianina. Le pasteur  qui a perdu son pari de se voir remettre les  pouvoirs  de président de la République par les forces de l’ordre en cette année 2013 nourrit maintenant sa foi en l’élection du candidat des forces nouvelles pour Madagascar.  Bref, il ne s’agit là que de quelques soutiens affichés aux deux candidats parmi tant d’autres.  Les plus significatifs étant les ralliements d’intellectuels et des technocrates autour d’eux sans trop grande considération de leur passé politique.

Zo Rakotoseheno

Share This Post