Jean Louis Robinson : Appel à la reconstruction du pays



Jacaranda

Le poulain de a eu raison lorsqu’il a déclaré vendredi au que le scrutin du 20 décembre ne reste qu’une formalité pour lui.

Le « candidat de la victoire » poursuit son chemin malgré la campagne de dénigrement commanditée contre lui. On l’accuse de tous ses maux, mais force est de constater que sa cote de popularité ne cesse de monter. Après Ankaramala considéré comme le berceau des luthériens, le catholique était hier dans la région de . Accompagné de « » Ravalomanana, Jean Louis Robinson s’est rendu successivement à Betafo, Antanifotsy et Ibity (Antsirabe). Le candidat a lancé un appel à la reconstruction du pays. « Une fois élu à la Présidence du pays, les premières mesures que je prendrai auront comme objectif de reconstruire le pays qui est détruit et pillé par les auteurs du coup d’Etat. », ne cesse de réitérer Jean Louis Robinson là où il passe. Aujourd’hui, le candidat de la victoire » visitera Talata ny Volonondry, Sabotsy Namehana, Ambohidratrimo, Analavory et Mananasy.

18,60 % contre 9,22 %. Visiblement, Jean Louis Robinson et n’ont pas la même chance de gagner le second tour. D’abord au 1er tour, le premier a obtenu 21,16 % des voix contre seulement 15,85 % pour le second. Après les jeux d’alliances, l’écart se creuse. En effet jusqu’ici, 10 malheureux du 1er tour ont décidé de soutenir Jean Louis Robinson. Il s’agit de Camille Vital, Saraha Georget Rabeharisoa, Fetison Rakoto Andrianirina, Randriamampionona Joseph Martin dit Dadafara, Tinasoa Freddy,  Razafiarison Laza,  Ratrema William, Rabetsaroana Sylvain et Noelson William. Le total des voix obtenues au 1er tour par ces candidats donne 18,60 %. Pour le candidat Hery Rajaonarimampianina qui a réuni hier quelques maires d’Analamanga pour un objectif que l’on ne sait pas exactement, il n’y a jusqu’ici que deux candidats malheureux au 1er tour qui le soutiennent. C’est Rolland Ratsiraka et Rakoto Jean Pierre. La somme des voix obtenues par ces deux candidats au 1er tour est de 9,22 %. Les chiffres parlent d’eux même.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post