SADC : Mise en garde contre les fauteurs de troubles

Lancement officiel de la mission d’observation de la SADC, hier, à l’hôtel Ibis. Dans le cadre du processus électoral, la SADC met en garde tout individu ou groupe d’individus qui a l’intention de perturber les élections. Cette mission va également se conformer à la législation malgache. Le ministre des Affaires Etrangères de la Namibie, chef de la mission de la SADC,  a déclaré que « depuis le changement politique en 2009, Madagascar a connu une instabilité. La réconciliation est importante pour un pays qui sort d’une crise politique». Notons que la mission va déployer 256 observateurs pour le 20 décembre prochain contre 242, lors du premier tour.
Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication