Succès populaire à Toliara : Le Sud votera pour Robinson

La population de Toliara est prête à donner ses voix au candidat Jean Louis Robinson.
La population de Toliara est prête à donner ses voix au candidat Jean Louis Robinson.

Le Sud est convaincu que le candidat n° 33 est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut pour redresser le pays après 4 ans et demi de d’anarchies et de gabegies.

Après le Nord et l’Est, le candidat Jean Louis Robinson s’est rendu hier dans la capitale du Sud. Le grand favori de la course à la magistrature suprême a réalisé un succès populaire à Toliara, avec 6 candidats malheureux au 1er tour dont Camille Vital et Jean Lahiniriko, deux originaires du Sud. Saraha Georget Rabeharisoa, Sylvain Rabetsaroana, Rajemison Rakotomaharo et Freddy Obama ont également fait partie de la délégation. Le meeting qui s’est tenu devant la Cité de la Poste a drainé une foule immense qui a battu le record à Toliara depuis les campagnes de la Présidentielle. Avant de rejoindre Toliara, le candidat Jean Louis Robinson a visité Betioky Sud où il a été accompagné non seulement de Camille Vital et de Jean Lahiniriko, mais également du chef de délégation de la Mouvance Zafy, Miandrisoa Marcel. Dans ce district de l’ex-province de Toliara, le « candidat de la victoire » a promis la réhabilitation de l’hôpital ravagé par le cyclone Haruna en 2011. Il a également promis des motos cross pour les gendarmes locaux pour lutter contre les « Dahalo ». Camille Vital et Jean Lahiniriko ont exhorté ceux qui ont voté pour eux au 1er tour à donner leurs voix au candidat Jean Louis Robinson vendredi prochain.

Fraudes électorales. Revenant au meeting de Toliara, Saraha Georget Rabeharisoa a exhorté les tuléarois à être vigilants face aux tentatives des fraudes électorales du camp adverse. Quant à lui, le général Camille Vital qui a obtenu 39,96% des voix au 1er tour contre 18% pour Hery Rajaonarimampianina et 8,63% pour Jean Louis Robinson a déclaré que soutenir ne suffit pas. « Allez voter massivement car l’avenir du pays et de nos enfants dépend de cette élection de 20 décembre! », a-t-il lancé devant la population tuléaroise qui a montré son adhésion totale à la cause du candidat présenté par le parti « Avana ». Lahiniriko Jean n’a pas mâché ses mots. « Ne votez pas pour le candidat n°3 qui est champion en démagogie et en campagne de dénigrement », a martelé cet ancien président de l’UDR-C, la plus grande plate-forme soutenant à l’époque Andry Rajoelina. Le candidat Jean Louis Robinson a renouvelé sa détermination à restaurer l’Etat de droit et à mettre fin aux anarchies et aux gabegies. Il a promis l’extension du Port de Toliara et la relance de l’industrialisation dans l’ex-province du Sud. En tout cas, force est de reconnaître que le candidat Jean Louis Robinson maintient sa position de grand favori dans la course à la magistrature suprême. Il a lancé le défi hier à Toliara en déclarant qu’il obtiendra 70% des voix dans le Sud au second tour.

RAJAOFERA Eugène et Manitrisa

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication