Rencontre sur le « Fokonolona » : Boycottée par Robinson et Rajaonarimampianina

Les deux candidats ont pratiqué la politique de la chaise vide.

La rencontre des représentants du « Fokonolona » avec les deux candidats au second tour de l’élection présidentielle, organisée hier au Colbert Antaninarenina par la Confédération des plates-formes de la Société civile s’est soldée par un échec. En effet, la réunion a été boycottée par Hery Rajaonarimampianina et Jean Louis Robinson. Les deux candidats, certainement retenus par les tournées de campagne, ont pratiqué la politique de la chaise vide. Alors que le candidat de « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » a complètement ignoré l’invitation de l’OSCAR, du « Tafo Miaavo », du « Zokrimami » (Zokiolona Kristiana Malagasy Mifankatia), du « Fanonga » et du « FIMAFAM » (Fikambanana Manohana ny Fokonolona Mivao), une invitation qui a pourtant été envoyée avant le coup d’envoi de la campagne électorale, le porte-fanion de la mouvance Ravalomanana pour sa part, a envoyé un représentant mais celui-ci ne s’est montré au Colbert que vers midi. Pourtant, la rencontre était prévue débuter à 10heures.

Pacte. Cette situation a provoqué la colère de l’assistance composée généralement de personnes âgées venant des différents quartiers de la capitale et de certaines régions de la Grande Ile. Pour les partisans du « retour au concept de Fokonolona », « les deux candidats n’accordent aucune considération au Fokonolona donc ils ne méritent pas de diriger le pays ». Les membres de la Confédération de la Société civile ont prévu de profiter de cette rencontre pour inciter les deux prétendants à la Magistrature suprême à signer un Pacte sur le « Fokonolona ». Un « Velirano » favorisant la restauration d’une relation de confiance et de l’entraide entre dirigeants et dirigés, l’abolition du bail emphytéotique et l’octroi des terres aux étrangers, le respect des droits des personnes handicapées, l’indépendance de la Justice et une réforme de l’Education. En tout cas, le clan a déjà reçu la copie de ce Pacte et « son candidat devrait réagir d’ici jeudi », a expliqué les organisateurs.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication