Stéphane Rakotondrainibe : 2e édition à Antsahamanitra pour le candidat n°3 qui soutient le N°33

Jacaranda
Le candidat n°3 privilégie l’instruction et l’éducation civique.
Le candidat n°3 privilégie l’instruction et l’éducation civique.

Stéphane Rakotondrainibe, candidat N°3 aux législatives du 1er arrondissement d’Antananarivo, a terminé ce week-end sa double séance de distribution de «paniers de Noël» aux 15 000 élèves des 19 Ecoles Primaires Publiques du 1er arrondissement, à Antsahamanitra. Le candidat a rappelé l’article 24 de la Constitution, « l’Etat organise un enseignement public, gratuit et accessible à tous. L’enseignement primaire est obligatoire pour tous » et il s’engage à faire voter une loi qui oblige le Gouvernement à prendre en charge les frais de scolarité, les fournitures scolaires et un repas en cantine scolaire par jour. Une deuxième édition au théâtre de verdure pour le candidat n°3 aux législatives qui soutient le n°33 à la présidentielle.

Madagascar. « Plutôt que d’allouer des budgets faramineux à des dépenses indécentes (location de jets privés, chèques carburants, véhicules de fonction, etc.) qui sont autant d’insultes à la pauvreté de 92% des Malgaches, il est urgent de consacrer tout cet argent au budget de l’enseignement », a martelé Stéphane Rakotondrainibe. Et lui d’enchaîner que « les enfants sont l’avenir de Madagascar et l’instruction et l’éducation civique sont le meilleur héritage que nous puissions laisser aux enfants».

Tournant de son histoire. Cet opérateur économique et non moins vice-président du Comité Olympique Malgache (COM) estime que « Madagascar se trouve dans un tournant de son histoire et qu’il est temps de renouveler la classe politique et surtout de changer la manière de faire de la politique afin que l’intérêt général prime sur l’intérêt de quelques individus». Pour sa dernière ligne droite, le candidat et ses colistiers ainsi que ses partisans entendent faire le tour du Ier arrondissement.

Recueillis par Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post