Magro Bekoririka : « Nous n’avions rien à voir avec le lundi noir »



Jacaranda

Après avoir observé une trêve durant les fêtes de fin d’année et de Nouvel An, la réunion quotidienne des « Zanak’i Dada », a repris de nouveau, hier, au Magro Behoririka. Ces derniers persistent et signent que c’est leur candidat, en la personne de Jean-Louis Robinson, qui a gagné au deuxième tour des élections. Les différents discours au Magro Behoririka d’hier vont d’ailleurs dans ce sens. Ceux qui ont pris la parole d’indiquer également qu’ils n’ont rien à voir avec le lundi noir.

Mouvement pacifique. En ce qui concerne la descente dans la rue, un autre intervenant de signaler que si le cas se présente, il n’y aura pas de casse ni des actes de vandalisme, ce serait un mouvement pacifique. Pour en revenir au scrutin du 20 décembre, un membre de la mouvance Ravalomanana de dénoncer qu’il y avait eu des bulletins de vote pré-cochés, lors de ces élections jumelées. Tout en soulignant que le cas n’est pas isolé mais c’est presque généralisé. C’est ce qui a poussé notamment le candidat de Avana, Jean-Louis Robinson soutenu par la mouvance Ravalomanana à déposer 300 requêtes auprès de la CES. Dans tous les cas, les « Zanak’i Dada » entendent intensifier le mouvement dans les jours qui viennent.

Dominique R.

Share This Post