Collectif des Professeurs : Pour la confrontation des procès-verbaux



Jacaranda

Dans un communiqué signé hier par le Pr Rakotomalala Minoson, le « Collectif des professeurs et professeurs titulaires des Universités de Madagascar » réclame la confrontation des procès-verbaux du second tour de la Présidentielle. « La confrontation des procès-verbaux constitue l’unique recours pour lever les ambigüités, faire apparaître la vérité, et ne plus laisser planer le moindre doute quant à la légitimité et la légalité de cette élection présidentielle. », souligne le communiqué. Le Collectif rappelle que le choix des électeurs est sacré et que par conséquent, il est essentiel de le respecter.

Appel. D’après les professeurs des universités membres du Collectif, la présence auprès de la CES des représentants légaux des deux candidats, ainsi que des représentants de la société civile, est une nécessité pour cette confrontation des procès-verbaux. « Le Collectif des Professeurs appelle toutes les forces vives et l’ensemble de la société civile à réclamer cette confrontation salutaire. », indique le communiqué signé par le Pr Rakotomalala Minoson. Ledit communiqué précise que le Collectif ne prend parti pour aucun des deux candidats de la Présidentielle. Il ne peut néanmoins rester indifférent face à la multiplication des contestations et craintes, amplifiées par les médias depuis le 29 décembre dernier.

Recueillis par RAJAOFERA Eugène

Share This Post