Sorite de crise : Didier Ratsiraka propose une direction collégiale



Jacaranda

Les fidèles partisans de l’Arema ont présenté leurs vœux de Nouvel An à l’Amiral Didier Ratsiraka hier. Il s’agit de la première cérémonie de ce genre depuis le retour d’exil de l’Amiral. Une occasion pour l’ancien locataire de la Villa Madrid d’émettre son point de vue concernant la situation politique actuelle. Selon ses dires, « la médiation internationale a été un échec. Et ce, dans la mesure où même si les élections se sont déroulées dans le calme, une nouvelle crise reste à craindre ». « La Communauté internationale a failli à sa mission, pourtant, elle ne veut pas reconnaître son tort », a-t-il soutenu. En effet, l’ancien président persiste et signe en annonçant que la Feuille de route ne constitue pas une solution à la crise. Afin de débloquer la situation actuelle engendrée notamment par le risque d’une nouvelle crise ou même l’éclatement d’une guerre civile, l’Amiral propose une direction collégiale dirigée par les 4 Chefs de file des mouvances, à savoir Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, ainsi que les deux candidats finalistes de la Présidentielle, à savoir Hery Rajaonarimampianina et Jean Louis Robinson. Face aux rumeurs selon lesquels le président de la Transition, Andry Rajoelina est pressenti au poste de Premier ministre, Didier Ratsiraka soutient que même si aucune loi ne l’exige, le respect de l’équilibre régional est un critère important pour garantir la stabilité du pays.

Davis R

Share This Post