Association des détenus politiques : « La décision de la CES doit être conforme au choix du peuple »



Jacaranda

L’association « Maherifon’ny firenena 2009 » demande à la Cour Electorale Spéciale de publier des résultats reflétant la volonté et le véritable choix du peuple malgache. « Cette Institution ne doit pas céder aux pressions et sa décision doit être juste et conforme aux résultats émanant des délégués de vote au niveau de chaque bureau de vote », a déclaré le président de cette association, Jean Louis Rasoloarimanana. Les membres de cette association envisagent en effet de « défendre par tous les moyens le choix du peuple malgache ». Une « action » est même en vue après l’annonce des résultats par la CES, au cas où la décision de cette Institution n’est pas conforme à leur attente. Cependant, pour l’heure, aucune précision sur les tenants et aboutissants de cette « action » n’a été dévoilée. Faut-il rappeler que cette association a soutenu le porte-fanion de la mouvance Ravalomanana lors du second tour de l’élection présidentielle. En ce qui concerne le cas des 21 détenus politiques dont 7 civils et 14 militaires qui sont encore incarcérés à Tsiafahy ou à Antanimora, Jean Louis Rasoloarimanana a réitéré que l’association a déposé des dossiers de demande d’amnistie en leur faveur auprès du « Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy » (FFM). Ces dossiers sont actuellement étudiés au niveau de la Cour suprême qui publiera incessamment des nouvelles listes des prisonniers politiques ayant bénéficié d’une amnistie. A noter que parmi ces dossiers déposés par l’association « Maherifon’ny firenena 2009 » figure une demande d’amnistie au nom du Lieutenant-colonel Charles Andrianasoavina.

Davis R

Share This Post