Grands Corps de l’Etat : « La CES doit prendre ses responsabilités »



Jacaranda

La confédération des syndicats des Grands Corps de l’Etat ne cesse de tirer la sonnette d’alarme devant les risques de troubles auxquels s’expose en ce moment le pays après le second tour controversé de la Présidentielle. « Nous devons prendre nos responsabilités pour que le véritable choix du peule soit respecté. », souligne un communiqué signé hier par le porte-parole de la Confédération, Dr Ndatason Frédéric. Par ailleurs, les Grands Corps de l’Etat sollicitent les forces de l’ordre à ne pas accepter leur instrumentalisation politique par le pouvoir en place. « Les forces de l’ordre sont là pour protéger le peuple et ses biens », rappellent-ils. Sur le drame de Mahajanga qui a coûté la vie à un étudiant revendiquant ses droits légaux et légitimes, la Confédération des Grands Corps de l’Etat ne peut que condamner les actes de certains éléments des forces de l’ordre qui ont tiré à balles réelles sur les manifestants. « Les Malgaches n’ont-ils plus le droit de s’exprimer librement dans leur pays ? », s’interroge la Confédération. A l’endroit de la CES, ces Grands Corps de l’Etat réitèrent la nécessité de la confrontation des procès-verbaux et la vérification des bulletins exprimés ainsi que ceux non utilisés.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post