SADC : Appel au respect de la décision de la CES



Jacaranda

Le président de la Troïka de la SADC et non moins président de la Namibie, Hifikepunye Pohamba exhorte les dirigeants et le peuple malgache à rester calme et uni. En effet, dans un communiqué publié hier, le numéro Un de la SADC qui se dit « conscient du fait que la décision de la CES se fera conformément aux lois, au Code électoral et à la Constitution, et reflètera ainsi la volonté du peuple et l’accomplissement de leurs aspirations légitimes pour la paix et la démocratie », appelle les dirigeants de toutes mouvances politiques et tous les Malgaches à accepter la décision de la CES. « Tous désaccords avec sa décision doivent suivre la voie des institutions légales et cela de façon pacifique », a-t-il proposé. Et lui d’exhorter les candidats malheureux, leurs mouvances et toutes les autres parties prenantes à « démontrer clairement leurs engagements à en finir avec la crise et à en trouver la solution durable en mettant les intérêts supérieurs de la Nation au-dessus de leurs intérêts individuels ou les intérêts de leur parti politique ».

Ordre constitutionnel. Hifikepunye Pohamba a également lancé un appel à l’endroit de tous les acteurs politiques malgaches à « se retenir et se comporter de façon proportionnelle à leurs obligations constitutionnelles et s’abstenir de toute incitation politique qui pourrait saper la paix et la tranquillité, ou encore créer l’instabilité et renverser les gains acquis jusqu’ici dans le cadre de la sortie de crise ». Et ce, afin de remettre le pays sur la voie vers l’ordre constitutionnel. A travers cette déclaration, l’on constate l’inquiétude des dirigeants de la SADC face aux troubles qui pourraient se produire après la cérémonie de proclamation des résultats du second tour, prévue se dérouler ce jour à Ambohidahy. Des troubles qui risqueraient de remettre en cause le retour de la Grande Ile dans le concert des Nations.

Davis R

Share This Post