Grad Iloafo : Contre les mouvements de rue



Jacaranda
Le parti Grad Iloafo se plie au verdict de la Cour Electorale Spéciale sur le second tour de la Présidentielle.
Le parti Grad Iloafo se plie au verdict de la Cour Electorale Spéciale sur le second tour de la Présidentielle.

Le Grad Iloafo qui a soutenu le Dr Jean Louis Robinson au second tour ne peut que féliciter le nouveau président « élu par les urnes d’une manière démocratique ». Pour ce parti politique, le pays se trouve à un tournant crucial de son histoire qui est « l’écroulement ou la reconstruction après une longue période de crise et d’isolement international ». « Le discours rassembleur et conciliateur que le président de la République a prononcé lors de la proclamation de sa victoire par la CES est un premier pas positif vers l’apaisement et la dynamique d’une solidarité pour le redressement rapide et efficace du pays », souligne le Grad Iloafo. Avant d’ajouter : « l’opposition a la lourde tâche d’inscrire dans le cadre légal et institutionnel ses critiques, ses propositions et ses revendications. (…) Les mouvements de rue appartiennent au passé et écorchent encore plus l’image du politique malgache à l’égard de l’opinion et du monde extérieur. De plus, ces mouvements de rue ne feront que retarder et entraver les actions de la sauvegarde nationale. Ils risquent même de précipiter l’effondrement de la Nation en cas d’un dérapage non contrôlé. »

Réconciliation. Le Grad Iloafo déplore que la population est asphyxiée avec 95% de taux de pauvreté. « L’amour de la patrie nous invite à l’apaisement et à la réconciliation pour ériger un Madagascar nouveau. », affirme le bureau exécutif national de cette formation politique. D’après cette dernière, « le Madagascar nouveau est sur les rails où la responsabilité principale de la lutte contre la pauvreté incombe au nouveau pouvoir fraîchement élu tandis que le suivi et le contrôle pour la mise en œuvre de cette lourde tâche revient à l’opposition ». Le Grad félicite le peuple malgache d’avoir su mener à son terme cette Transition dans le calme malgré les souffrances et les sacrifices qu’il a endurés durant la crise.

Recueillis par RAJAOFERA Eugène

Share This Post