Hery Rajaonarimampianina : Rupture avec les anarchies de l’ère Rajoelina



Jacaranda

Le nouveau président Hery Rajaonarimampianina fait preuve de rigueur dans la gestion des affaires de l’Etat. Ses premières décisions prises en Conseil des ministres, qui consistent à supprimer la DST et le FIS et à limoger les deux premiers hommes de confiance d’Andry Rajoelina, marquent sa rupture avec les anarchies de la transition. Une audace félicitée non seulement par les simples citoyens qui étaient victimes de ces anarchies, mais aussi par la communauté internationale qui est désormais rassurée sur la bonne gestion de ses fonds. A l’allure où vont les choses, le futur gouvernement adopterait la politique d’austérité. Et ce, en attendant la reprise totale des aides des bailleurs de fonds étrangers.

Contrepartie. La contrepartie de cette rigueur présidentielle serait le soutien de la communauté internationale. Cette dernière accélère le retour de Madagascar dans le concert des Nations. Le déplacement à Addis Abeba du nouveau président s’inscrit dans le cadre de ce processus accéléré. Hery Rajaonarimampianina a quitté hier le pays pour assister au 22e Sommet de l’Union africaine qui se tient du 27 au 31 janvier 2014.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post