Albain Rabemananjara : Pour une alliance MAPAR, Mouvance Ravalo, VPM-MMM



Jacaranda

CDE-1

D’après le président du Club Développement Ethique, Albain Rabemananjara, « désormais, il est temps de se pencher à chercher une solution valable et crédible pour aborder réellement le développement du pays et de jeter les bases politiques d’un décollage économique que les nouveaux dirigeants devraient négocier ». Face à l’évolution de la situation actuelle, le CDE préconise toujours le processus de réconciliation nationale initié par le FFKM. Et ce, afin d’éviter toutes nouvelles crises politiques et dérives extraconstitutionnelles et de mettre en place une Nation réconciliée et bien fondée à partir des principes démocratiques.

Jeux d’alliances. Albain Rabemananjara n’écarte pas les jeux d’alliance entre les partis ou groupements de partis. Afin de débloquer la situation actuelle, le président du CDE propose une alliance entre, le MAPAR, la mouvance Ravalomanana et le VPM-MMM. « Cela constitue la solution la plus viable et plus stable pour le pays », a-t-il soutenu. Une alliance d’un lot de 83 députés,  qui prédispose le parlement à une stabilité pérenne et un gouvernement stable pour diriger le pays vers le décollage économique et jouer pour l’intérêt général. Cette configuration pourra mettre fin aux surenchères entre les députés, ainsi que l’achat des consciences et des voies des députés. Ce scénario reflète aussi la réconciliation nationale après des années de crise politique qui a mis le pays entièrement au bord de la faillite. En quelque sorte, Albain Rabemananjara propose que le nom du Premier ministre relève du consensus entre ces trois grandes entités présentes à l’Assemblée nationale à partir des jeux d’alliance. La question est cependant de savoir si ces entités politiques vont laisser de côté leurs ambitions personnelles et d’écouter cette proposition du CDE.

Davis R

Share This Post