Hajo Andrianainarivelo : Le MMM pousse le MAPAR dans l’opposition



Jacaranda

En marge du « nofon-kena mitam-pihavanana » à Sabotsy Namehana, le président national du MMM, Hajo Andrianainarivelo a réitéré le soutien indéfectible du « Malagasy Miara-Miainga » au président Hery Rajaonarimampianina. « Nous le soutiendrons au niveau de l’Assemblée nationale et de toutes les Institutions de la République, et ce, afin de parvenir à l’apaisement et à la stabilité », a-t-il soutenu. En ce qui concerne les projets d’alliance actuellement en cours, l’ancien Vice-Premier ministre de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire estime que seuls ceux qui sont animés par les mêmes ambitions politiques peuvent se regrouper. Vis-à-vis du MAPAR, la position de Hajo Andrianainarivelo est claire. « On ne peut pas forcer les acteurs politiques d’établir une alliance, on ne peut également pas les empêcher de se rivaliser. Cependant, on peut négocier et se rapprocher pour l’intérêt supérieur de la Nation ». « Désormais, nous avons un président de la République élu, ceux qui ne souhaitent pas soutenir le régime devraient se ranger dans le camp de l’opposition », a-t-il soutenu. Et lui de rappeler au passage : « nous avons déjà adopté une loi relative au statut de l’opposition ».  En quelque sorte, le leader du MMM pousse le MAPAR vers l’opposition. Pour ce qui est des polémiques autour de la nomination du Premier ministre, Hajo Andrianainarivelo a déclaré qu’ « il est vrai que le MAPAR a obtenu la majorité des sièges à l’Assemblée nationale, cependant, si les autres entités politiques et les indépendants se regroupent, le MAPAR pourrait perdre cette majorité ». Une manière à l’ex-VPM d’annoncer que la Primature n’est pas encore acquise pour les pro-Rajoelina.

Davis R

Share This Post