PFNOSCM : Pour un audit indépendant de la gestion des biens publics



Jacaranda

La plate-forme nationale des organisations de la société civile de Madagascar (PFNOSCM) exige un audit indépendant de la gestion des biens publics ainsi que de l’origine des enrichissements douteux et une punition sévère et exemplaire contre ceux dont la malversation est prouvée. Elle réitère la nécessité impérative de procéder à la réconciliation nationale, au Grand pardon et à la refondation de la République pour briser le cycle de crises politiques, promouvoir le développement durable dans tous les secteurs et faire bénéficier à chaque Malgache sans exception les fruits de la croissance. Elle réaffirme qu’il n’est pas de l’intérêt des populations et de la Nation malgache de s’engager dans la voie du désordre et des affrontements, que l’unique voie à adopter pour trouver ensemble des solutions adéquates s’avère être le dialogue et les négociations. La PFNOSCM trouve ainsi impératif de rétablir l’Etat de droit, d’améliorer la gouvernance publique, de lutter sévèrement contre la corruption, d’assainir la gestion des biens publics et des ressources naturelles. Mettre en place un gouvernement dont le Premier ministre et les membres sont reconnus par leurs compétences et intégrités, respectueux de l’Etat de droit et de la démocratie participative, et soucieux des intérêts de la population malgache des 22 régions.

Dominique R.

Share This Post