Course à la Primature : La PMP présentera un nom



Jacaranda
 Le locataire de Mahazoarivo sera connu d’ici samedi.
Le locataire de Mahazoarivo sera connu d’ici samedi.

La majorité présidentielle présentera au président de la République un nom de Premier ministre qui sera nommé avant samedi au plus tard.

Le fait que le nom de Haja André Resampa, candidat Premier ministre du Mapar d’Andry Rajoelina, a très peu de chance d’être accepté par le président de la République vu la mauvaise image de l’ancien SGP (Secrétaire Général de la Présidence) vis-à-vis de la communauté internationale et des bailleurs de fonds de la Grande Ile, la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle (PMP) est en passe de faire gagner son joker. Le seul point fort de l’ancien SGP par rapport à son concurrent dans la course à Mahazoarivo, c’est qu’il a déjà occupé un poste à haute responsabilité dans l’administration publique. D’après nos sources, il ne reste que quelques procédures pour que le nom de ce « joker », soit validé par Ambohitsorohitra. Jusqu’au moment où nous écrivons notre article, le choix de la PMP pourrait se jouer entre plusieurs personnalités. Hier dans la soirée, des dirigeants de la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle se sont concertés pour trouver les moyens juridiques qui permettront de légaliser la présentation de leur candidat conformément à l’article 54 de la Constitution. D’après nos sources, quatre nouveaux députés viennent de grossir les rangs des 86 députés qui formaient la plate-forme soutenant le président de la République.

Demain avant 16 h. Malgré le retard flagrant et les blocages réels dans la nomination du futur Premier ministre, la Présidence de la République veut accélérer le processus. Hier, d’après un communiqué signé par le Conseiller spécial du Président, Henri Rabary Njaka, et relayé par une presse électronique de la Capitale, le parti ou groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale est invité à présenter son candidat Premier Ministre au Président de la République au plus tard demain le 26 février avant 16 h. Si tout va bien, le nom du nouveau chef du gouvernement serait connu au plus tard samedi. En tout cas, le président de la République se trouve en ce moment devant un dilemme cornélien. Il aura à choisir entre Haja André Resampa du Mapar, une « famille politique qui l’a soutenu aux Présidentielles,  et le candidat de la PMP, une plate-forme politique qui s’est formée après les législatives pour chercher une majorité à l’Assemblée nationale. Mais la question qui se pose est la suivante : Le président Hery Rajaonarimampianina n’a-t-il pas le droit de demander d’autres noms si Haja André Resampa ne lui convient pas ? Quoi qu’il en soit, le nouveau président de la République a accepté de s’ouvrir aux autres forces politiques outre que le HVM. D’ailleurs, le HVM n’a aucun député à l’Assemblée nationale. C’est grâce à la Mouvance Ravalomanana, au MMM, au « Hiaraka Isika » et au parti Vert que la PMP est là actuellement. Ces entités politiques devraient donc être représentées au sein du futur gouvernement d’ouverture et inclusif proportionnellement au nombre de leurs députés.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post