José Randrianary : « Hery Rajaonarimampianina n’a pas à se faire un complexe pour nommer le PM »



Jacaranda

Le vice-président de l’Alliance pour la Restauration de la Démocratie (ARD) José Randrianary, donne son point de vue sur les membres de l’Assemblée nationale actuelle et sur la nomination du Premier ministre. « L’examen attentif du poids réel (n’excédant pas 20 %) des membres du bureau permanent de l’Assemblée nationale rapporté à l’électorat total dans leurs districts respectifs ne permet pas de déduire une légitimité incontestable, face au président Hery Rajaonarimampianina ou même à son concurrent direct Robinson Jean Louis crédité de 47 % des voix sur l’ensemble du territoire national ». De ce fait, cette réalité politique démontre que le président Hery Rajaonarimampianina, élu au suffrage universel direct, n’a pas à se faire un complexe pour nommer dans l’intérêt supérieur de la Nation le Premier ministre qui lui permettra d’obtenir la meilleure harmonie au niveau du pouvoir exécutif. Dans la même foulée, le vice-président de l’ARD estime que « la présence des technocrates issus du camp de Jean Louis Robinson avec le président élu renforcera sans conteste le poids politique (53 %+47 %) de l’exécutif dirigé par Hery Rajaonarimampianina ».

Recueillis par Dominique R.

Share This Post