Premier ministre : Des natifs de régions derrière Jules Etienne



Jacaranda
Le comité de soutien au Dr Jules Etienne devant la presse hier à Antanimena.
Le comité de soutien au Dr Jules Etienne devant la presse hier à Antanimena.

La personnalité présentée par la PMP bénéficie du soutien des natifs de différentes régions de l’île.

Des natifs des régions de l’ex-province de Fianarantsoa et du Grand Sud-Est montent au créneau pour manifester leur soutien au Dr Jules Etienne, candidat premier ministre présenté conformément à l’article 54 de la Constitution par la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle (PMP). Dirigés par Pierrot Rabemanantsoa, ils ont tenu hier une conférence de presse à Antanimena. Ces originaires de l’ex-province de Fianarantsoa qui se regroupent au sein du comité de soutien au Dr Jules Etienne Roland, d’affirmer : « Le Dr Jules Etienne répond au profil d’un Premier Ministre qui peut exécuter le programme du président de la République et stabiliser le régime de celui-ci avec la majorité parlementaire qui se trouve derrière cette personnalité présentée par la PMP. » Les conférenciers d’enfoncer le clou : « L’esprit d’équipe est très important au sein de l’Exécutif. D’ailleurs, le DR Jules Etienne Roland figure parmi les artisans de la victoire du président lors de l’élection présidentielle. En tout cas, ce n’est pas nous qui avons choisi le Dr Jules Etienne Roland, mais la PMP. Nous ne sommes là que pour confirmer le choix de la majorité. Nous en avons le droit. » Outre les natifs des régions de l’ex-province de Fianarantsoa et du Grand Sud-Est, des originaires de la région Alaotra Mangoro ont également exprimé hier leur soutien au Dr Jules Etienne.

Prise de responsabilités. Pierrot Rabemanantsoa et consorts ont lancé hier un appel au président Hery Rajaonarimampionona pour qu’il prenne ses responsabilités pour mettre fin à une longue attente qui ne favorisera pas le début de la Quatrième République. « Le peuple a assez souffert. Il est fatigué d’attendre. Le nouveau gouvernement doit être mis en place le plus tôt possible », estime Jean Jacques Rajabiarison, originaire d’Alaotra Mangoro. Interrogé sur l’éventuel rapprochement entre le Mapar et la PMP qui a présenté le DR Jules Etienne, Jean Jacques Rajabiarison de souligner : « Nous ne sommes pas contre ce rapprochement. Mais, on doit respecter le choix de la majorité. Nous demandons au président de la République de prendre des mesures dans ce sens. » En tout cas, force est de constater que le président de la République évite la précipitation dans la nomination de son Premier ministre. Jusqu’ici, il n’y a que deux personnalités officiellement présentées dans la mise en œuvre de la l’article 54 de la Constitution : Jules Etienne Roland et Haja André Resampa. Ce dernier ayant été déjà rejeté par le président de la République.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post