Gal Ndriarijaona André : Le CEMGAM intégrera le HCDN

CEMGAMDe sources bien informées, le décret d’abrogation de la nomination de tous les Chefs militaires est déjà pris et sera publié incessamment. En outre, selon les informations qui circulent, certains hauts responsables concernés par cette décision entament depuis quelque temps des démarches au niveau des casernes afin d‘inciter les Sous-officiers et les Hommes de troupes à contester leur limogeage. Une manœuvre contraire à l’éthique et à la déontologie des hommes en treillis dans la mesure où normalement, tout responsable de Commandement ne devrait rester à un poste pendant plus de trois ans. Par ailleurs, l’alternance est une pratique courante dans tous les pays démocratiques. Cependant, de sources bien informées, les militaires optent pour le maintien de l’actuel Chef d’Etat-Major Général de l’Armée Malagasy (CEMGAM), le Général Ndriarijaona André à son poste. Cet Officier Général ayant joué un rôle prépondérant lors du changement de régime en 2009 serait en effet très apprécié par les militaires. Pourtant, nos sources ont révélé que le CEMGAM est aussi dans le collimateur d’Ambohitsorohitra et son nom figure dans la liste des Chefs militaires prévus être remplacés. Toutefois, si l’on, se réfère à nos sources, le Gal Ndriarijaona André ne sera pas un Officier sans portefeuille. En effet, le nouveau régime envisagerait de l’intégrer au sein du « Haut Conseil de la Défense Nationale » (HCDN). Une Institution militaire dont la mise en place est prévue dans la Constitution et qui devrait se charger de la coordination des actions relatives à la Sécurité et la Défense nationale.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication