Honoré Rakotomanana : « Le MAPAR n’est pas légalement constitué »

Lors de son intervention diffusée hier sur la TVM, l’ancien président de la HCC, Honoré Rakotomanana a apporté son point de vue concernant l’article 54 de la Constitution qui stipule que « la présentation du Premier ministre revient au parti ou groupe de partis légalement constitué lors du dépôt de candidature et ayant obtenu le plus grand nombre de députés aux élections législatives ». Selon ses dires, « le problème actuel est basé sur le statut réel du MAPAR ». Ce juriste estime en effet que le MAPAR ne remplit pas les conditions requises pour former un parti ou un groupe de partis, il n’est donc pas légalement constitué. Même topo pour la PMP. C’est ce qui fait que le président de la République, soucieux de respecter la Constitution, hésite à nommer un PM présenté par ces deux entités politiques. En quelque sorte, Honoré Rakotomanana, remettant en cause l’existence légale du MAPAR, estime que le PM devrait être présenté par un autre parti.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication