« Maherifon’ny 2009 » : Rencontre en vue avec le président



Jacaranda

Jusqu’ici, 20 détenus politiques composés majoritairement de militaires, incarcérés à Tsiafahy et à Antanimora pour les affaires BANI et FIGN sont encore en prison. Et ce, bien malgré les pressions de la Communauté internationale qui persiste et signe en réclamant la mise en œuvre intégrale de la Feuille de route préconisant notamment la libération des détenus politiques et le retour au pays de tous les exilés politiques. Actuellement, les membres de l’Association « Maherifon’ny firenena 2009 », une association regroupant les détenus politiques et leurs proches, multiplient les efforts pour réclamer leur libération. D’après les explications du président de l’association, une rencontre avec le président, Hery Rajaonarimampianina est prévue incessamment. Une demande d’audience y afférente sera déposée ce jour auprès de la Présidence. Cette rencontre sera une occasion pour les « Maherifon’ny firenena 2009 » de convaincre le président à ordonner la libération du Général Raoelina, du Colonel Coutiti Assolant, du Lieutenant-colonel Raymond Andrianjafy, du GP2 Fikisy Lydie et d’autres Officiers et Sous-officiers qui sont encore en prison bien malgré les mesures d’amnistie auxquelles ils ont bénéficié. Actuellement, l’association travail de concert avec le « Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy » pour former les dossiers qui devraient permettre leur libération.

Davis R

Share This Post