SGM : Une direction générale pour les greffiers



Jacaranda

Le Syndicat du Personnel de l’Administration Pénitentiaire de Madagascar (SPAPM) et les Syndicat des Greffiers de Madagascar (SGM) après leur rencontre le 1er et 3 avril dernier dans la salle Ezra au ministère de la Justice à Faravohitra ont fait une déclaration commune, hier, au restaurant « Le pavé ». Le SPAPM revendique ainsi la mise en place d’un Secrétariat d’Etat chargé de l’administration pénitentiaire. De son côté, le SGM revendique également l’instauration d’une direction générale pour les greffiers. En outre, ils estiment qu’il devrait y avoir plus de considération à leur endroit. Ils sont aussi pour le retour de la prime de performance.

Régime particulier. Avec le nombre de ministères actuels, il y en a ceux qui réclament un regroupement de départements ministériels. Et ce, pour limiter le nombre de la prochaine structure gouvernementale. Dans tous les cas, chaque corps a son point de vue pour la bonne marche des affaires nationales. Par ailleurs, le SGM brandit le décret n°2005 portant notamment sur le régime particulier des greffiers. Il s’insurge ainsi contre ceux qui se déclarent assistant judiciaire assimilé. Selon ce syndicat, nul ne peut se prétendre être greffier sans avoir passé un concours et suivre une formation au niveau de l’ENMG.

Dominique R.

Share This Post