New York : 2 personnes limogées par Rajoelina pour crime de lèse-majesté



Jacaranda

La diplomatie faisant partie des domaines réservés du président de la République, ce dernier a saisi ses récents déplacements à l’extérieur pour s’enquérir de la situation dans les ambassades malgaches.

Au 1, Boulevard Suchet à Paris, il a pu constater de visu l’état de la Résidence de Madagascar – le téléphone et le chauffage sont coupés – qui n’a plus de locataire depuis 2009. L’Ambassadeur nommé par Marc Ravalomanana ayant été limogé par le président de la HAT qui n’a pu toutefois nommer un autre, la Chancellerie sise au 4, Avenue Raphaël est dirigée par la Chargée d’ Affaires, Resaka Véronique.

Occupées. Même topo au 2374, Massachusetts Avenue à Washington D.C qui a à sa tête, la Chargée d’Affaires Velotiana Raobelina. L’Ambassadeur de l’époque a vu également sa nomination abrogée par Andry Rajoelina qui est vraiment coutumier du fait puisqu’il a aussi limogé deux membres du personnel de la Représentation permanente de Madagascar auprès des Nations Unies à New York. Et ce, au motif qu’il n’a pas été salué par les intéressées (au féminin) qui étaient en fait « très occupées », d’après leurs dires.

Recadrage. La procédure d’abrogation de leurs nominations ayant été déjà achevée, le président Hery Rajaonarimampianina ne pouvait plus faire grand-chose pour « les deux coupables de crime de lèse-majesté ». De toute façon, le Chef de l’Etat va procéder au recadrage de la mission des Ambassades et représentations malgaches à l’étranger pour mettre « la diplomatie au service du développement ». Il en a déjà touché mot au personnel diplomatique malgache lors de ses récents passages.

R. O

Share This Post