2 mois sans salaire : Le ton monte dans les rangs des députés

Jacaranda

Depuis leur prise de fonction le 6 février 2014, les députés n’ont pas encore touché leur salaire. C’est ce qu’a confirmé hier le premier Questeur de l’Assemblée nationale, Jean Michel Henri. En effet, les parlementaires nouvellement élus n’ont pas encore reçu leur salaire et avantages pour les mois de février et mars. Après la Session spéciale qui a pris fin le 28 février dernier, les députés n’ont touché que leurs indemnités de déplacement. Pourtant, d’après les explications du Q-1, un projet de décret y afférent a déjà été envoyé auprès du ministère des Finances et du Budget en début mars, mais ce département ministériel n’a pas encore donné suite à cette requête. « Le Bureau permanent a épuisé toutes les démarches administratives légales visant à réclamer le paiement des salaires et des indemnités impayés des députés », a fait savoir hier Jean Michel Henri. Actuellement, les parlementaires dénoncent un blocage du paiement au niveau de l’Exécutif. En effet, d’après les informations, la Présidence envisage de ne payer les salaires des députés qu’après la formation du prochain gouvernement. D’ailleurs, la question devrait être débattue au niveau du Conseil des ministres. Ce qui n’a pas encore été le cas jusqu’ici puisque l’Exécutif se préoccupe plutôt des marchandages autour de la nomination du Premier ministre et de la formation du gouvernement. Hier, le Questeur numéro 1 de l’Assemblée nationale a expliqué que l’actuel Bureau permanent n’est pas du tout responsable de ce retard de paiement des salaires et des indemnités des députés nouvellement élus. Et lui de lancer au passage un appel à l’endroit du président de la République, Hery Rajaonarimampianina et du gouvernement afin de procéder au paiement des « droits » des parlementaires.

Davis R

Share This Post