José Randrianary : « Aucun de ces 18 candidats n’est convaincant »



Jacaranda

Le président national du parti Fanorolahy, José Randrianary a confirmé que ce parti reste dans le camp de l’opposition. Ce politicien se dit « surpris de voir que 18 candidats sont en lice pour la course à la Primature et ils seront tous consultés par le président, Hery Rajaonarimampianina ». En effet, d’après le numéro Un du Fanorolahy, « aucun de ces 18 candidats n’est convaincant ». Selon ses dires, « la procédure de désignation de ces prétendants n’est pas conforme à l’article 54 de la Constitution qui stipule que le Président nomme le Premier ministre présenté par le parti ou groupe de  partis majoritaire à l’Assemblée nationale ». José Randrianary estime en quelque sorte qu’à cette allure, Hery Rajaonarimampianina sera contraint de procéder à une « nomination anticonstitutionnelle ». En tout cas, le parti Fanorolahy a présenté hier un profil de ce qu’il pense être le Premier-ministrable. D’après José Randrianary, le PM ne devrait pas être issu de la même famille politique que le président, Hery Rajaonarimampianina. Le parti opte plutôt pour une personnalité qui a fait preuve de patriotisme, de bonne volonté, d’honnêteté, d’intégrité et qui n’a pas incité la population à une contestation postélectorale. Par ailleurs, le PM ne doit pas être quelqu’un qui a déjà été mouillé dans des affaires malsaines et des trafics de tout genre. Le président national du Fanorolahy de rappeler au passage la déclaration du président de la République lors de son investiture à Mahamasina. Ce dernier a en effet déclaré que le Premier ministre sera une personnalité capable de travailler avec le président dans la mise en œuvre de la Politique générale de l’Etat.

Davis R

Share This Post