Premier Ministre : 6 nominés dont 4 hommes et 2 femmes



Jacaranda
Le Dr Jules Etienne Rolland était le premier nominé à avoir été reçu hier à Ambohitsorohitra par le président Hery Rajaonarimampianina.
Le Dr Jules Etienne Rolland était le premier nominé à avoir été reçu hier à Ambohitsorohitra par le président Hery Rajaonarimampianina.

12 candidats Premier ministre ont vainement attendu hier l’entretien avec le président Hery Rajaonarimampianina.

Sur les 18 candidats Premiers ministres dont les noms circulent depuis avant-hier, six seulement ont été reçu hier par le président Hery Rajaonarimampianina pour entretien. Il s’agit de Jules Etienne Rolland, Kolo Roger, Herilanto Raveloarison, Rachid Mohamed, Johanita Ndahimananjara et Monique Andréas. Ils ont un à un passé un oral devant le chef de l’Etat qui a testé leur réelle volonté à occuper ce poste à haute responsabilité qu’est la Primature. Les quatre premiers nominés ont été reçus à Ambohitsorohitra tandis que les deux dernières ont passé leur entretien à Iavoloha. La durée de chaque entretien est environ de 45 minutes. Les six nominés se sont exprimés sur trois sujets importants dont la stabilité politique, la réconciliation nationale et le développement. Le choix du président Hery Rajaonarimampianina se précise en convoquant ces six prétendants à la Primature. Ces six personnalités ne sont plus à présenter. Jules Etienne Rolland et Kolo Roger sont les deux candidats aux Présidentielles qui n’ont pas pu participer à la course faute d’avoir rempli la condition de six mois de résidence sur le territoire national. Ces deux médecins sont des candidats naturels des partisans de Hery Rajaonarimampianina au poste du Premier ministre.

Chance réduite. Herilanto Raveloarison est un général de la Gendarmerie. Il a été nommé ministre de l’Environnement dans le gouvernement de transition dirigé par le général Camille Vital. Actuellement, le général Herilanto Raveloarison assure la direction générale du CSI (Comité de Sauvegarde de l’Intégrité). Quant à Rachid Mohamed, il figure parmi les conseillers spéciaux du président de la République. Cet ancien cadre du parti Leader Fanilo était déjà Administrateur Délégué de la société d’Etat SIRAMA. En ce qui concerne Andrés Monique, elle est l’actuel médiateur de la République. Mais avant d’avoir atterri à Isoraka, Andréas Monique a occupé le poste du secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI). La deuxième descendante d’Eve n’est pas une nouvelle figure aussi bien sur le plan politique que dans la gestion des affaires de l’Etat. Johanita Ndahimananjara a été élue député de Toamasina I. Sa liste, celle présentée par le Mapar, a raflé les deux sièges à pourvoir. D’après nos sources, l’élue de Toamasina I serait en bonne position, mais le maintien de Christine Razanamahasoa à la présidence de l’Assemblée nationale réduit sa chance. Pour la simple raison qu’on voit mal une autre femme à la tête du gouvernement. En tout cas, on attend aujourd’hui le nom de celui qui siègera à Mahazoarivo pendant une période qui ne serait pas longue, étant donné que le nouveau président pourrait procéder à la révision de cette Constitution qui fragilise la stabilité de son régime.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post