MAPAR : Maharante, Reboza et Johannita rallient Ambohitsorohitra



Jacaranda
L’ancien Président de la Transition a dirigé la réunion d’hier à Ambodivona.
L’ancien Président de la Transition a dirigé la réunion d’hier à Ambodivona.

C’est le clash au sein du « Miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina » qui est atteint par le virus de la division après la nomination du Dr Kolo Roger.

Maharante Jean de Dieu, coordonnateur général ; Reboza Julien et Johannita Ndahimananjara, vice-présidents ; Elysée Ratsiraka, directeur de cabinet ; Toto Lydia ancienne ministre. Ces barons du Mapar ont rencontré hier soir à Ambohitsorohitra des proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Forts d’une vingtaine de députés « Miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina » qui les ont accompagnés pour la circonstance, ils ont exprimé leur disposition à travailler avec le Président Hery Rajaonarimampianina et à entrer dans le gouvernement du Premier ministre Kolo Roger. « On ne va pas verser dans le juridisme. C’est l’intérêt national et le bien-être des 20 millions de Malgaches qui est important », explique Maharante Jean de Dieu. Et ce, en réponse à l’aile du Mapar qui devait, hier après-midi, «prendre à témoin tout le peuple malgache et la communauté internationale du non respect de la Constitution et notamment de l’article 54 lors de la nomination du Premier ministre ».

Ambodivona. Par la voix de son porte-parole Pierre Houlder, l’aile du Mapar pro-Rajoelina de rappeler l’avis n°01-HCC/AV de la Haute Cour Constitutionnelle sur l’interprétation de l’article 54 et qui a été confirmé par la décision n°04-HCC/D3 du 18 février 2014. « Les arrêts et décisions de la HCC sont motivés ; ils ne sont susceptibles d’aucun recours. Ils s’imposent à tous les pouvoirs publics ainsi qu’aux autorités administratives et juridictionnelles », a souligné l’ancien conseiller spécial d’Andry Rajoelina. La déclaration a d’ailleurs été faite à l’issue de la réunion du bureau politique national et de députés Mapar qui s’est tenue à Ambodivona, au siège de la société appartenant à l’ancien Président de la Transition. Ce dernier a d’ailleurs dirigé la réunion qui ne s’est pas prononcée expressément sur la participation ou pas du Mapar au gouvernement Kolo Roger. Andry TGV a été pris de …vitesse par les Maharante Jean de Dieu, Reboza Julien, Johannita Ndahimananjara, Elysée Ratsiraka,  et Toto Lydia. Sans oublier la vingtaine de députés qui sont avec eux. Mettant ainsi en minorité l’aile dure du Mapar qui ne signifie plus tout à fait « Miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina » puisqu’en se rendant hier soir à Ambohitsorohitra, Maharante Jean de Dieu et consorts ont pris leurs distances par rapport à Ambodivona. En tout cas, leur conférence de presse de ce jour ne se tiendra pas dans les locaux d’Injet.

R. O

Share This Post