Bezara Manassé – « Gouvernement Kolo : une mécanique de combat pour les Municipales ? »

L’ancien ministre de la Décentralisation, Bezara Manassé.
L’ancien ministre de la Décentralisation, Bezara Manassé.

Forcé à l’exil en 2009, le dernier ministre de la Décentralisation de l’ère Ravalomanana vit actuellement en France. La structure et la composition du gouvernement Kolo Roger fait sortir de silence cet universitaire. Pour Bezara Manassé, la nouvelle équipe gouvernementale est « un bataillon de volontaires issus essentiellement de la PMP et du Mapar ». « Je pense sincèrement que, encourager ces nouveaux dirigeants représente une urgence salutaire sinon un devoir national », souligne l’ancien ministre. Par contre, il déplore l’absence de l’équilibre hommes/femmes dans le gouvernement. « Le taux de 19% ne traduit pas suffisamment l’engagement de la femme malgache dans la vie politique du pays. », regrette Bezara Manassé. Avant de dénoncer la fusion de deux ministères, l’Intérieur et la Décentralisation : « Je vois la démarche malheureuse, une forme de rétropédalage», estime-il.

Super-ministère. Selon Bezara Manassé, la décentralisation n’est ni une rhétorique politicienne, ni une thématique abstraite, complexe et inaccessible. « Elle est une réalité de notre vie quotidienne et surtout un enjeu pour l’avenir de Madagascar. Par contre, le ministère de l’Intérieur doit moduler verticalement les efforts nécessaires de déconcentration. Evidemment, une coordination des actions au niveau des deux ministères est indispensable. En revanche, toute forme d’absorption est dommageable », explique-t-il. L’ancien ministre de la Décentralisation déplore également l’existence d’un super-ministère d’Etat chargé des Infrastructures au-dessus du ministère des Travaux Publics. Bezara Manassé de conclure : «Certains observateurs pensent alors à tort et à raison que ce gouvernement ne semble pas avoir une vocation pour durer. Serait-ce donc seulement une mécanique de combat pour les Municipales ? »

Recueillis par RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication